Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée
Sphère publique, sphère privée Retour au site www.senat.fr
Individu, politique et médias dans l'Histoire
Les Rendez-Vous Citoyens du Sénat - Histoire Le programme complet de la journée Samedi 10 juin 2006 de 10h00 à 18h30
Réunis ce samedi matin (10 juin) autour de leur Président, René Rémond, les jurés ont décerné le Prix du Sénat du Livre d'Histoire 2006 à ... Entrée libre et gratuite

Couverture du Livre de Mona Ozouf, Prix du Sénat du Livre d'Histoire 2006

Les membres du juryLes finalistes
La sélection

Cérémonie de remise du Prix du sénat du Livre d'Histoire 2006 - Mona Ozouf
Mme Mona Ozouf, lauréate du Prix du Sénat du Livre d'Histoire 2006

Mr René Rémond, Président du Jury du Prix du Sénat du Livre d'Histoire 2006
Mr René Rémond, Président du Jury du Prix du Sénat du Livre d'Histoire 2006
 

Mr Christian Poncelet, Président du Sénat
Mr Christian Poncelet, Président du Sénat
 
 

Mona Ozouf

pour son ouvrage

"Varennes - La mort de la royauté" (Gallimard)

L'équipée de Varennes ne figure pas dans le canon des " journées révolutionnaires " : ni foules anonymes en fureur, ni sang versé, ni exploits individuels, ni vainqueurs, ni vaincus.

A Varennes. un roi s'en est venu, un roi s'en est allé, avant de retrouver une capitale sans voix et une Assemblée nationale appliquée à gommer la portée de l'événement. Autant dire une journée blanche. Et pourtant, ce voyage apparemment sans conséquence fait basculer l'histoire révolutionnaire : il éteint dans les esprits et les cœurs l'image paternelle longtemps incarnée par Louis XVI ; met en scène le divorce entre la royauté et la nation ; ouvre inopinément un espace inédit à l'idée républicaine ; et, pour finir, projette la Révolution française dans l'inconnu

Le livre de Mona Ozouf reconstitue cette histoire à la fois énigmatique et rebattue. Il en éclaire les zones obscures, pénètre les intentions des acteurs et observe le démenti que leur inflige la fatalité ; avant d'interroger les lendemains politiques d'une crise qui contraint les révolutionnaires à " réviser " la Révolution. Réapparaissent ainsi des questions aujourd'hui encore irrésolues : y a-t-il une politique distincte du roi et de la reine ? Peut-on faire de Varennes l'origine de la Terreur ? Quelle figure de république voit-on se dessiner dans le chaos des passions du jour ? Ce moment tourmenté, écrit l'auteur, ouvre une vraie fracture dans l'histoire de France. Il allonge déjà sur le théâtre national l'ombre tragique de l'échafaud.
Dix-huit mois avant la mort de Louis XVI, Varennes consomme l'extinction de la royauté.

lire le communiqué de presse

Cérémonie de remise du Prix du sénat du Livre d'Histoire 2006 - Mona Ozouf