Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

 


Une initiative
du Ministère de la Ville et du Sénat

 
Matinée animée par Sonia Mabrouk
et Michaël Szames de Public Sénat

9h30-10h30
Remise des prix pour les lauréats régionaux

11h00-12h30
Remise des prix pour les lauréats nationaux

Retransmission en direct
sur www.senat.fr et Public Sénat

 

Faire émerger les entrepreneurs de demain

Talents des Cités est un vrai symbole pour le Sénat que j’ai l’honneur de présider, à la tête d’une nouvelle majorité. Ce concours a, en effet, été créé en 2002 par mon ami, Claude Bartolone, alors ministre en charge de la ville, et a survécu à toutes les alternances.

C’est bien le signe qu’il correspond à un besoin fort, celui de reconnaître et de donner toute leur place aux créateurs d’entreprises issus des banlieues. C’est une manifestation de l’idéal républicain tel qu’il m’anime et qui consiste à réunir l’ensemble des Français pour faire avancer la France.

Je suis donc très heureux, que grâce à « Talents des Cités » le Sénat soit encore plus ouvert sur toutes les initiatives de la société telle qu’elle est et récompense tous les talents d’où qu’ils viennent.

En effet, en cette période de crise, ils ont besoin d’être encouragés. Aujourd’hui la vitalité de notre société est immense. C’est à nous, responsables politiques, au-delà de nos divergences, et forts de cet ancrage sénatorial dans les territoires, de faire émerger les entrepreneurs et les leaders associatifs de demain.

La crise économique qui sévit actuellement, aussi bien dans notre pays que dans toute l’Europe, si elle a réduit nos moyens financiers, a également largement souligné la place essentielle des collectivités territoriales dans l’animation du tissu économique local.

Vous le savez, je viens d’un département, l’Ariège, et ai été le maire d’une ville, Lavelanet, qui ont été durement frappés par la crise de l’industrie textile. Les acteurs locaux et le tissu économique local y ont été mis à rude épreuve. Pourtant ce sont eux qui pourront, une nouvelle fois, impulser l’énergie créatrice à ces jeunes talents. Pour cela, il est primordial de tisser des liens de proximité et de confiance entre les élus locaux, les jeunes entrepreneurs et les leaders associatifs. Il faut également adresser un message de confiance aux élus locaux. Telle est la mission que, selon moi, ce concours doit aujourd’hui se fixer. C’est la raison pour laquelle j’ai tenu à ce que tous les lauréats et leurs proches soient accueillis ici, au Sénat, dans l’hémicycle, c’est à dire au coeur même des institutions républicaines.

Jean-Pierre Bel, Président du Sénat.

La remise des prix en VOD