Géraud Christophe Michel Duroc, duc de Frioul

1772-1813

Après les premières campagnes de la Révolution, faites en qualité d’aide de camp du général Lespinasse, Duroc devient l’aide de camp du général Bonaparte, auquel il restera fidèle toute sa carrière. C’est comme chef de bataillon qu’il participera à la campagne d’Egypte.

De retour en France, il prend une part active au 18 brumaire. Général de brigade et premier aide de camp de Bonaparte, il est l’homme des missions délicates auprès des cours européennes et déploie une intense activité diplomatique et militaire au service de l’Empire. Nommé sénateur en avril 1813, il n’a pas le temps de siéger : venu rejoindre l’empereur en Saxe, il est mortellement blessé à Wurtzen.

Napoléon avait résolu de rendre aux cendres de Duroc des honneurs extraordinaires. Ce fut sous le nom de Duroc qu'il fit, en 1815, le voyage de la Malmaison à Rochefort ; et s'il lui eût été permis de vivre en Angleterre, il aurait porté le titre et le nom de colonel Duroc.

Le nom de Duroc est inscrit au côté Est de l'arc de triomphe de l'Étoile. Les restes du grand maréchal ont été portés aux Invalides sous Louis-Philippe Ier et déposés à côté de ceux de l'empereur.