Projet de conversion de la taille, des aides, des douanes provinciales, etc. en une dixme roialle équivalente, en l’année 1700 dit La Dîme de Vauban

 

Le volume exposé est un manuscrit de 314 pages, calligraphié, avec dessins au lavis et reliure de maroquin rouge aux armes de Pontchartrain. Il s’agit de l’exemplaire remis par l’auteur au Chancelier de France Pontchartrain, membre du Conseil du Roi (le manuscrit offert simultanément à Louis XIV se trouve à la Bibliothèque nationale de France).

 

Vauban propose d’imposer tous les revenus, sans tenir compte des privilèges et des exemptions, en ajustant les prélèvements fiscaux en fonction des besoins de l’État (entre un dixième et un vingtième des revenus).

 

Sur la page dite « page de titre », un dessin représente le roi, entouré des allégories de la justice et des mathématiques, foulant aux pieds l’avarice et les accapareurs. L’ouvrage, officiellement condamné, connut un grand succès.

 

Un aperçu de cet élément essentiel des collections précieuses de la Bibliothèque, numérisé, est mis en ligne sur le site du Sénat.

 

Au catalogue de la Bibliothèque figure également le manuscrit du Traité des fortifications de Vauban, remis au Duc de Bourgogne en 1704.