Louis Gros

1902-1984

La voix des Français de l'étranger Né à Casablanca, Louis Gros y débute comme avocat avant la Seconde Guerre mondiale, tout en prenant part à la vie publique, comme directeur du journal L'Ordre Marocain et comme membre de la Commission municipale de Casablanca. En 1948, il est élu au Conseil de la République, où il représente les Français du Maroc.

C'est le début d'une carrière parlementaire largement dédiée à la représentation des Français expatriés et aux questions générale des Nations-Unies, puis il sera membre, de 1958 à 1965, de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe et, en 1965, de la Conférence des parlementaires de l'OTAN. Au Conseil de la République, dont il est devenu l'un des secrétaires en 1952, ses interventions portent notamment sur les questions relatives à l'Union Française et à l'Afrique du Nord.

Il participe également aux débats sur les affaires financières et économiques et sur la politique étrangère. siège sur les bancs des Républicains Indépendants et préside la commission des Affaires culturelles. En juin 1971, il est élu Premier vice-président du Conseil Supérieur des Français de l'étranger et sera membre, cinq ans plus tard, du groupe de travail interministériel chargé par le Premier ministre d'étudier les conditions de vie des Français à l'étranger. En 1974, il est élu vice-président du Sénat. En 1977 Alain Poher, président du Sénat, le nomme au conseil constitutionnel.