Gaspard Monge

Comte de Péluse 1746-1818

Précoce et génial mathématicien, il est appelé en 1792 au poste de ministre de la Marine. L’année suivante, à son départ du ministère, il crée ce qui deviendra l’Ecole Polytechnique. Proche de Bonaparte, il est chargé par le chef de l’armée d’Italie de porter à Paris avec Berthollet la ratification du traité de Campo Formio. Monge fait aussi partie des émissaires envoyés à Rome pour choisir les monuments des arts, des sciences et des lettres cédés à la République française en vertu de ce traité.

Elu la même année au Conseil des Anciens et au Conseil des Cinq-Cents, Gaspard Monge siège peu car Bonaparte l’appelle auprès de lui en Egypte, notamment pour y recueillir avec Berthollet les objets précieux qui se trouvent au Caire. Après le 18 brumaire, Monge est nommé membre du Sénat conservateur. Directeur de l’Ecole Polytechnique en 1802, il est maintenu dans ses fonctions par la première Restauration. Mais pour avoir accepté la pairie impériale que lui confère Napoléon lors des Cent Jours, il sera rayé par Louis XVIII de la liste des membres de l’Institut et du personnel de l’Ecole Polytechnique.