Album de MM. les Pairs de France

Présentation de l'ouvrage

Cet album en trois volumes, acheté par la Bibliothèque du Sénat en 1966, comprend 477 caricatures de Pairs de France dues au Comte Louis-Pantaléon-Jules-Amédée de Noé (1777-1858), Pair de France de 1816 à 1848. Émigré en 1791 avec son père, il entre au service de la Compagnie anglaise des Indes et participe à la campagne du Bengale ; il est par la suite attaché en 1800 au corps expéditionnaire dirigé contre l’armée française en Égypte. Admis à siéger à la Chambre des Pairs par droit héréditaire à la mort de son père, il demeure Pair de France après la Révolution de 1830, ayant prêté serment au gouvernement du Roi Louis-Philippe. Un de ses fils, Amédée (1818-1879), est devenu un caricaturiste célèbre (collaborant notamment au Charivaris et à L’Illustration) sous le pseudonyme de Cham (allusion biblique à Cham, fils de Noé).

 

L’album du Comte de Noé est une galerie de portraits unique en son genre, où voisinent, conformément à la nature même de la Chambre des Pairs, des grands noms de l’histoire de France (Montmorency, Rohan, Richelieu, Broglie, La Rochefoucauld, Clermont-Tonnerre, Saint-Simon), des représentants de l’ancienne noblesse incarnant la fidélité à l'Ancien régime (duc de Noailles, duc d’Harcourt, duc de La Vauguyon, duc d’Uzès, duc de Polignac, marquis de Brézé, Châteaubriand), des représentants des élites du Premier Empire (maréchal Berthier, maréchal Mortier, maréchal Kellermann, maréchal Lefèbvre, maréchal Gouvion Saint-Cyr) et des représentants des nouvelles élites issues de la Révolution (Bourlier, Beurnonville) dont certains ont siégé à la Convention (Boissy d’Anglas, Lanjuinais.

 

Les 477 croquis pris sur le vif composant l’album du Comte de Noé sont sans concession sur les qualités esthétiques des modèles. Ceux-ci sont généralement représentés de profil, parfois de dos. Certaines caricatures sont accompagnées d’autographes. Parmi les absents de cette galerie de portraits, on compte Chateaubriand… et le dessinateur lui-même, dont la Bibliothèque du Sénat ne possède pas de portrait.