Le Sénat, "grand Conseil des communes de France"

Dans son discours de Belleville du 23 avril 1875, Gambetta, hostile, comme la plupart des républicains, au principe d'une Chambre Haute, salue avec ironie la création d'un “Grand Conseil des communes de France”.