Allez au contenu, Allez à la navigation

La gouvernance de la culture scientifique, technique et industrielle

Rapport d'information de Mme Marie-Christine BLANDIN et M. Jacques-Bernard MAGNER, fait au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication n° 412 (2012-2013) - 27 février 2013

Parce qu'elle permet à nos concitoyens de mieux appréhender leur environnement quotidien et de se positionner par rapport aux grands choix technologiques et scientifiques qui se posent à notre nation, la culture scientifique, technique et industrielle doit faire l'objet d'une stratégie nationale et locale cohérente de partage de la culture scientifique de nature à assurer une lisibilité parfaite de l'ambition publique en la matière. Il s'agit là d'un enjeu démocratique fondamental : nos concitoyens, et au premier chef les jeunes, doivent détenir les clés de compréhension des débats scientifiques sur des sujets aussi essentiels que la sécurité alimentaire, la transition énergétique, le réchauffement climatique ou encore l'impact des nanotechnologies sur la santé. L'apprentissage de la démarche scientifique, le goût du contradictoire et l'évaluation de l'indépendance de l'expertise scientifique sont les valeurs cardinales véhiculées par le tissu associatif d'éducation populaire très dense dont nous avons la chance de disposer en France.

La gouvernance de la culture scientifique a été profondément bouleversée par la création d'un établissement public national, Universcience, en 2009 et la mise en place d'une nouvelle architecture en 2012. Un an après, un certain nombre de questions restent en suspens, en particulier le transfert de la gestion d'une partie des crédits de la culture scientifique du ministère chargé de la recherche vers Universcience, devenu « pôle national de référence ».

La commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat, conjointement avec le groupe d'études sur l'éducation populaire et la culture, a souhaité réunir l'ensemble des acteurs institutionnels et associatifs autour d'une table ronde sur le thème de la gouvernance de la culture scientifique, technique et industrielle. Le présent rapport d'information entend alimenter la réflexion sur l'évolution de la gouvernance de la culture scientifique vers un équilibre optimal entre un pilotage national cohérent et efficient et le respect de l'identité et du fonctionnement propres des différents acteurs de terrain. Les projets de loi à venir sur la refondation de l'école et sur la recherche constitueront des véhicules utiles pour défendre une ambition nationale renouvelée en faveur de la culture scientifique.

Tous les documents de la rubrique