Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Remise des médailles
aux lauréats célébrés à l’occasion de la
Journée de l’Amérique latine et des Caraïbes
- Lundi 1er juin 2015 -
Salons de Boffrand


Vous avez la tâche difficile de caractériser en quelques mots les mérites de chacun, qui justifieraient de plus longs développements. Des omissions sont inévitables. Mais chaque personnalité est singulière et témoigne d’un engagement authentique pour la cause qui est la sienne, toujours en lien entre nos pays. Ces personnalités ont toutes été désignées sur proposition d’un Jury prestigieux, en l’occurrence les Ambassadeurs du GRULAC.

ARGENTINE

Au titre de l’Argentine, je souhaiterais inviter M. WESFREID à me rejoindre. Ingénieur en Physique, vous êtes directeur de recherche au CNRS et spécialiste de la mécanique des fluides. J’ai le plaisir, au nom du Sénat de la République française, de vous remettre cette distinction qui rend hommage à vos travaux éminents ainsi qu’à vos activités en faveur du développement des échanges académiques et scientifiques entre la France et l’Argentine. Toutes mes félicitations !

BOLIVIE

Au titre de la Bolivie, je souhaiterais inviter M. CONTRERAS RAMOS à me rejoindre. Vous êtes, Monsieur, l’un des Boliviens les plus fidèles à la France, puisque vous avez choisi notre pays pour y résider depuis de fort nombreuses années ! Vous avez également œuvré pour faciliter l’intégration de la communauté bolivienne en France. Permettez-moi de vous remettre cette distinction, au nom du Sénat de la République française. Toutes mes félicitations !

BRÉSIL

Au titre du Brésil, je souhaiterais inviter M. ROCHA à me rejoindre. Monsieur Rocha, vous avez su construire un pont entre la recherche en France et au Brésil en cardiologie. Membre de la Société française de cardiologie, éminent spécialiste dans le domaine de la recherche clinique et académique, vous êtes aussi enseignant et faites partager le fruit de vos travaux des deux côtés de l’Atlantique. Permettezmoi de vous remettre cette distinction, au nom du Sénat de la République française. Toutes mes félicitations !

CHILI

Au titre du Chili, je souhaiterais appeler M. GUZMÁN à me rejoindre. Il est inutile, je crois, de vous présenter. Vous n’avez cessé, à travers vos films, de documenter les troubles de l'histoire de votre pays, vous intéressant d’abord à Salvador Allende, dans votre trilogie La Bataille du Chili, mais aussi aux années de pouvoir du Général Pinochet. L’exil imposé par les dictatures vous a rendu français, comme beaucoup d’entre vous dans cette salle. Et vous êtes l’un de ceux qui ont tissé avec le plus de talent et d’émotion le fil de la mémoire des disparus, victimes des dictatures d’une Amérique latine, « ouverte en croix », « crucifiée », comme l’a bien si bien écrit Mercedes Sosa dans son poème chanté Ma voix est celle de l’Amérique du Sud. Votre dernier film, Le Bouton de Nacre, vient d’être récompensé à Berlin d’un ours d’argent du meilleur scenario. Permettez-moi de vous remettre cette distinction, au nom du Sénat de la République française. Toutes mes félicitations !

COLOMBIE

Mme MUÑOZ n’a pu être parmi nous. Je vais donc remettre à Monsieur l’Ambassadeur de Colombie en France sa distinction. Le Docteur Muñoz a réalisé des études de virologie et d'épidémiologie sur le cancer, et a ainsi travaillé dans le « Centre International de Recherche sur le Cancer », une agence de l'OMS à Lyon, où elle réside. Spécialiste du cancer du col de l’utérus, sa candidature a été proposée au Prix Nobel de médecine en 2008. Monsieur l’Ambassadeur, je vous serais reconnaissant de remettre cette distinction au Docteur Muñoz, au nom du Sénat de la République française.

COSTA RICA

Au titre du Costa Rica, je souhaiterais inviter le Docteur PIZARRO-CERDA à me rejoindre. Vous avez développé, Docteur, un important travail de recherche au sein de l’Unité des interactions bactéries-cellules de l’Institut Pasteur à Paris, tout en renforçant les liens avec l’Université du Costa Rica. Vous êtes à ce titre un acteur exemplaire de la promotion des liens scientifiques existant entre la France et le Costa Rica. Permettez-moi de vous remettre cette distinction, au nom du Sénat de la République française. Toutes mes félicitations !

CUBA

Au titre de Cuba, je souhaiterais inviter le Docteur LABRADA BLANCO à me rejoindre. Diplômé de médecine à Cuba, aujourd’hui établi en Martinique, vous prodiguez vos bons soins dans le service de chirurgie orthopédique et traumatologique du CHU de Fort de France. Vous contribuez, par votre action, à l’intégration des départements d’Outre-Mer dans leur environnement régional immédiat. Permettez-moi de vous remettre cette distinction, au nom du Sénat de la République française. Toutes mes félicitations !

EL SALVADOR

Je souhaiterais appeler M. TEIXIER à me rejoindre. Magistrat et universitaire, vous avez été de tous les combats en Amérique centrale pour la défense des Droits de l’Homme, par votre engagement personnel et vos attributions dans le cadre des Nations unies. Je vous remets cette distinction qui témoigne du rôle que vous avez joué dans la région, au Salvador en particulier.

ÉQUATEUR

Au titre de l’Équateur, je souhaiterais inviter Mme JIJÓN RODRÍGUEZ à me rejoindre. Comment vous qualifier ? Vous êtes à la fois médecin, militante des droits de l'Homme, artiste engagée dans la vie associative franco-équatorienne. Au titre de votre contribution à l’établissement de liens d’amitié entre nos deux pays, permettez-moi de vous remettre cette distinction, au nom du Sénat de la République française. Toutes mes félicitations !

GUATEMALA

Au titre du Guatemala, je souhaiterais inviter M. BUSTAMANTE à me rejoindre. Vous êtes l’une des révélations de la dernière édition du Festival international du Film de Berlin, car votre premier long métrage a obtenu rien moins qu’un Ours d’argent ! Nous avons donc deux lauréats du Festival de Berlin dans cette salle ! Alors que la représentation drue de la réalité et une forme de matérialisme tend à s’imposer dans le cinéma européen, vous avez réinventé une forme de réalisme poétique. Nous attendons avec impatience vos prochains longs métrages ! Recevez d’ores et déjà cette distinction du Sénat de la République française. Toutes mes félicitations !

HAÏTI

Au titre d’Haïti, je souhaiterais inviter M. TÉLÉMAQUE à me rejoindre. Vous venez de quitter les cimaises de Beaubourg, où une rétrospective vous était consacrée jusqu’au 18 mai, pour être parmi nous ! Vous avez su réinterpréter l’expressionnisme abstrait et le pop art à l’aune de votre propre expérience de métis et d’Haïtien, autour notamment de la question de l’identité et du racisme. Vous avez inspiré toute une génération d’artistes haïtiens et français. Pour votre œuvre, construite entre la France et Haïti, permettez-moi de vous remettre cette distinction, au nom du Sénat de la République française. Toutes mes félicitations !

HONDURAS

Au titre du Honduras, je souhaiterais inviter Mme DELECLUSE à me rejoindre. Madame, vous avez su mobiliser les énergies lorsque l’ouragan Mitch a frappé le Honduras en 1998, et canaliser une partie de l’aide recueillie en France, par le biais de l’association « Honduras croissance » que vous avez fondée. Mais vous ne vous êtes pas limitée au temps de l’urgence et votre association, qui rassemble des bénévoles français et honduriens, poursuit sa tâche en venant en aide aux plus démunis. Permettez-moi de vous remettre cette distinction, au nom du Sénat de la République française. Toutes mes félicitations !

NICARAGUA

Au titre du Nicaragua, je souhaiterais inviter M. GARCIA-RIVERA à me rejoindre. Artiste peintre, sculpteur, décorateur, vous vivez en France depuis 1984, mais votre inspiration voyage entre le Nicaragua et la France. Vous avez notamment reçu le 1er prix de dessin de la Fondation Taylor à Paris. Permettez-moi de vous remettre cette distinction, au nom du Sénat de la République française. Toutes mes félicitations !

PANAMA

Au titre du Panama, je souhaiterais inviter M. HINES à me rejoindre. Vous êtes, Monsieur, ingénieur, et avez développé vos compétences à la fois dans des entreprises panaméennes et françaises, dans le domaine de l’exploitation du pétrole. Votre parcours vous situe au cœur de la diplomatie économique et des échanges entre nos deux pays. Permettez-moi de vous remettre cette distinction, au nom du Sénat de la République française. Toutes mes félicitations !

PARAGUAY

Au titre du Paraguay, je souhaiterais appeler M. ACOSTA à me rejoindre. Médecin orthopédiste et traumatologue exerçant en France, vous êtes également sapeur-pompier. C’est au titre de cette fonction exigeante et bénévole, qui demande de grands sacrifices et du courage, que vous avez développé des coopérations entre la France et le Paraguay pour faire face à des situations d’urgence, bien au-delà de nos deux pays. Permettez-moi de vous remettre cette distinction, au nom du Sénat de la République française. Toutes mes félicitations !

PÉROU

Au titre du Pérou, je souhaiterais appeler Mme VELIT à me rejoindre. Ancienne élève de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, vous êtes, Madame, une artiste plasticienne qui, à partir des couleurs et des matières, réinterprète les influences si diverses entre France, Europe, Amérique latine et Pérou. Pour votre contribution aux relations, dans le domaine des Beaux-arts, entre nos deux pays, permettez-moi de vous remettre cette distinction, au nom du Sénat de la République française. Toutes mes félicitations !

URUGUAY

Au titre de l’Uruguay, je souhaiterais appeler M. MONDRAGON à me rejoindre. « Plût au ciel que le lecteur, enhardi et devenu momentanément féroce comme ce qu’il lit, trouve, sans se désorienter, son chemin abrupt et sauvage, à travers les marécages désolés de ces pages sombres et pleines de poison ». Ainsi débutent les Chants de Maldoror, d’Isidore Ducasse ou Lautréamont, né à Montevideo et mort à Paris, dont vous êtes le spécialiste. Vous témoignez à votre tour, par votre œuvre littéraire, comme critique et auteur, d’un goût de la langue française qui illustre la francophonie. Permettez-moi de vous remettre cette distinction, au nom du Sénat de la République française. Toutes mes félicitations !

VENEZUELA

Au titre du Venezuela, je souhaiterais appeler M. BANSART à me rejoindre. Sociologue spécialiste de la Caraïbe, partisan d’une intégration économique et sociale régionale qui ne doive rien aux influences extérieures, diplômé de l’Institut des Hautes études sur l’Amérique latine, vous portez un regard croisé sur les enjeux de nos sociétés. Permettez-moi de vous remettre cette distinction, au nom du Sénat de la République française. Toutes mes félicitations !

GRULAC

Je vais enfin me tourner, en votre nom à tous, vers Alain ROUQUIÉ. Les Ambassadeurs du GRULAC et moi-même avons décidé, cette année, de vous accorder une mention spéciale, cher Alain ROUQUIÉ, pour vous remercier. Quel titre choisir d’ailleurs ? L’universitaire dont l’œuvre sur l’Amérique latine fait référence ? Le diplomate, dont les ambassades au Salvador, Mexique et Brésil ont marqué la relation bilatérale ? Le président de la Maison de l’Amérique latine, qui est l’un des hérauts les plus écoutés des Amériques latines et de la Caraïbe en France ? Cher Alain ROUQUIÉ, votre contribution aux liens et à l’amitié entre la France, l’Amérique latine et la Caraïbe est plurielle et dense. Elle est votre vie. Permettez-moi de vous remettre cette distinction au nom du Sénat de la République française, et de vous adresser, en notre nom à tous, de vives félicitations.