Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Service des Commissions - Commission des Affaires sociales

Communiqué à la presse du 10 juillet 1997

Audition de M. Bernard KOUCHNER, secrétaire d'Etat à la santé


Réunie sous la présidence de M. Jean-Pierre Fourcade, la commission des Affaires sociales du Sénat a procédé, le mercredi 9 juillet 1997, à l'audition de M. Bernard Kouchner, secrétaire d'Etat à la santé.

Le ministre a insisté sur la nécessité d'une véritable politique de la santé, fondée sur l'éducation et la prévention ; soulignant que notre pays disposait d'un système de soins très performant mais également coûteux, il a considéré qu'une politique de maîtrise des dépenses de santé était indispensable mais qu'elle devait être mieux concertée.

Répondant aux questions des sénateurs, le ministre a apporté notamment les précisions suivantes :

- il s'est déclaré favorable à l'examen de la proposition de loi sénatoriale de MM. Descours et Huriet, issue des travaux de la commission des Affaires sociales du Sénat sur le renforcement de la veille et de la sécurité sanitaires. L'inscription de ce texte à l'ordre du jour du Sénat en septembre ou début octobre, permettrait son adoption définitive par le Parlement avant la fin de l'année ;

- il a affirmé qu'aucune entorse à la loi Evin ne serait acceptée à l'occasion du déroulement en France de la prochaine coupe du monde de football ;

- il a estimé que la question du prix des médicaments devait être appréhendée plus par classes thérapeutiques qu'au sein de chaque laboratoire ;

- il a indiqué qu'il prendrait dans les prochains jours les dispositions nécessaires à l'installation de l'Agence Nationale d'Accréditation et d'Evaluation en Santé (ANAES). Enfin, il a affirmé qu'il souhaiterait dispenser de nouvelles catégories de personnes du paiement du ticket modérateur et du forfait hospitalier.