Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Service de la Communication

Communiqué à la presse du 26 mars 1998

En direct du Sénat,  le samedi 28 mars 1998,  une nouvelle génération de "Sénateurs-juniors" délibérera dans l'hémicycle


 
Le samedi 28 mars 1998, 300 "Sénateurs-juniors" représentant 100 classes de 3e des collèges de métropole, d'outre-mer et des établissements français à l'étranger se rendront au Sénat, pour compléter et approfondir le travail préparatoire effectué en 1997.

Sous la présidence de M. René MONORY, président du Sénat, et en présence de M. Claude ALLÈGRE, ministre de l'Education nationale, de la Recherche et de la Technologie, et après avoir sélectionné le matin en commission deux textes par thème, ils débattront et voteront l'après-midi en séance publique, dans les conditions de la procédure parlementaire, le texte des huit premiers articles de la "Charte du jeune citoyen de l'an 2000".

Sur la base de l'avant-projet élaboré en 1997 par leurs prédécesseurs, les élèves ont été invités cette année à approfondir et amender les six premiers articles de la Charte 97 qui portent sur l'éducation, l'emploi, l'environnement, l'Europe, la famille, la fraternité et la solidarité, et à rédiger deux articles nouveaux, l'un sur les nouvelles technologies de la communication, l'autre sur un thème non encore traité. Ils auront à choisir pour cela les meilleures propositions des 32 chartes encore en compétition sur les 500 chartes qui ont été proposées.

A l'issue du vote en séance, les cinq meilleures chartes, distinguées par un jury composé de sénateurs et de représentants de l'Education nationale, recevront le "Prix spécial du Sénat".

La "Charte 1998" constituera la seconde contribution à l'élaboration de la Charte définitive qui sera adoptée solennellement en l'an 2000, en Congrès, par l'ensemble des quatre générations de classes de 3e qui auront participé à sa rédaction, et qui prendra le nom de "Déclaration des droits du jeune citoyen de l'an 2000".

Le Sénat et le ministère de l'Education nationale souhaitent promouvoir ainsi une éducation civique fondée sur l'expérience en grandeur réelle du fonctionnement de la démocratie.

Cette séance exceptionnelle, à laquelle assisteront les membres du Bureau et de nombreux sénateurs, sera retransmise en direct sur la Cinquième et sur la chaîne parlementaire " Canal Assemblées " de 14 h 25 à 16 heures.

Les internautes pourront également accéder en temps réel aux travaux préparatoires de "Sénateurs-juniors", à un journal multimédia de la journée du 28 mars et participer à un jeu-quizz spécialement développé pour l'occasion et qui sera hébergé sur le site de La Cinquième (www.lacinquieme.fr).

En outre, pour permettre à tous les publics intéressés, notamment d'outre-mer et de l'étranger, de suivre cet événement, le Sénat, avec l'appui de TRANSPAC-Groupe France Télécom, CEGETEL entreprises et ISDNET retransmettra la séance en direct sur Internet (www.senat.fr/senju98/).

Air France, la SNCF et le Centre national de documentation pédagogique se sont associés à cet événement.

Contact Sénat : service de la communication : tél. 01-42-34-20-21
e-mail : communication@senat.fr