Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Le « Grand Prix Talents des Cités » et la « Mention spéciale » 2012 décernés au Sénat


20 octobre 2012

Au terme de neuf mois de sélection, le « Grand Prix Talents des Cités » et la « Mention spéciale » 2012 ont été dévoilés samedi 20 octobre au Sénat, au cours de la cérémonie de remise de prix organisée dans le cadre prestigieux de l’hémicycle.

Jean-Pierre BEL, Président du Sénat, et François LAMY, Ministre délégué chargé de la Ville, ont remis le « Grand Prix Talents des Cités » à Nader OUESLATI (35 ans), Malek OUESLATI (26 ans) et Walid El Houweij (30 ans) pour l’entreprise GLOBAL SERVICES.

Le « Grand Prix Talents des Cités » récompense une démarche entrepreneuriale exemplaire et symbolise la réussite des entrepreneurs des cités.

Gilles SEIGLE, Directeur du développement territorial et du réseau de la Caisse des Dépôts a remis la « Mention spéciale » 2012 à Martin DOUÇOT (30 ans), pour l’Association Être Mobile, C'est Permis !

La « Mention spéciale » récompense une entreprise, un projet, présentant une dimension citoyenne exemplaire. 

En désignant ces deux projets Grand Prix du concours Talents des Cités, le Sénat, le Ministère délégué à la Ville et tous les partenaires du concours Talents des Cités ont souhaité récompenser des créateurs illustrant particulièrement la dynamique entrepreneuriale des quartiers et la volonté citoyenne de contribuer à la création de richesses dans les territoires et à l'émergeance de nouveaux talents. Les deux lauréats remportent chacun un prix de 5000 €.

Venus de la France entière, 27 lauréats régionaux et 11 lauréats nationaux ont aussi été distingués au cours de la cérémonie. Grâce à leurs projets innovants et inventifs, ces jeunes entrepreneurs ou porteurs de projets âgés de moins de 40 ans créent des activités et des emplois dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville.

Avec 367 dossiers reçus et des inscriptions en hausse de 20%, l’édition 2012 de Talents des Cités, particulièrement riche de par le nombre et la diversité des projets présentés, témoigne cette année encore de la vitalité de l’entrepreneuriat dans ces quartiers.

 

« Grand Prix Talents des Cités » 

Nader OUESLATI (35 ans), Malek OUESLATI (26 ans) et Walid El Houweij (30 ans)

 Pour l’entreprise GLOBAL SERVICES

 Rhônes-Alpes, Vénissieux (69), Quartier Les Minguettes

 Parrainés par la SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

 Activité : Revalorisation, recyclage de déchets

 Nader Oueslati (35 ans) a quinze ans d’expérience professionnelle dans le secteur du nettoyage. Après son bac professionnel hygiène et environnement, il a occupé différents postes au sein de sociétés de nettoyage avant de créer 6e sens, sa propre entreprise de nettoyage. Depuis sa création en 2008, il est directeur commercial de cette société qui emploie 11 salariés. Ses associés Malek Oueslati (26 ans) titulaire d’un BTS en commerce international et Walid El Houweij (30 ans) diplômé d’un master en finance, occupent respectivement les postes de directeur d’exploitation et de directeur administratif et financier.

 Leur société intervient sur les chantiers dont elle assure le nettoyage en cours et en fin de construction. C’est sur un chantier qu’une nouvelle idée germe dans l’esprit des trois entrepreneurs : recycler les déchets déversés dans les bennes en implantant à proximité une plateforme de tri placée sous la responsabilité d’un agent. Le tri des déchets et leur récupération par les acteurs des différentes filières de recyclages concernées (carton, métaux, plastiques…) permettrait de les valoriser. Source de créations d’emplois, ce procédé contribuerait aussi à réduire le coût d’élimination de ces déchets.

 En effet, les déchets du BTP constituent non seulement une part importante des déchets produits chaque année en France, mais leur élimination est particulièrement onéreuse pour les professionnels du bâtiment. Ce projet précurseur et innovant en droite ligne avec les attentes du Grenelle de l’environnement doit permettre la valorisation de plus de 70% des déchets d’un chantier. Il a été récompensé en 2010 par le prix de la dynamique territoriale du concours Lyon Ville Entrepreneuriat et bénéficie du soutien de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise d’Energie) et de la Fédération Française du Bâtiment (FFB). Avec ce projet, Nader Oueslati espère faire évoluer les mentalités et encourager des pratiques plus respectueuses de l’environnement.

 Nader Oueslati a bénéficié dans sa démarche d’un accompagnement de plus de 9 mois du service économique de la ville de Vénissieux. Avec ses associés Malek Oueslati et Walid El Houweij, il créera début 2013 l’entreprise GLOBAL SERVICES. L’entreprise sera implantée dans le quartier des Minguettes où il compte créer des emplois. Tous trois veulent voir dans le prix Talents des Cités qu’ils ont gagné « un encouragement pour tous ceux qui croient en leurs idées » et souhaitent  contribuer à « canaliser les énergies et les talents des quartiers ».

« Mention spéciale » 2012

  Martin DOUÇOT (30 ans)

 Pour l’Association Être Mobile, C'est Permis !

 Midi-Pyrénées, Toulouse (31), Quartier Papus

 

 Parrainé par  GDF SUEZ

 Activité : Auto-école associative

 Titulaire d’un Master en Economie Solidaire, Martin Douçot a toujours été impliqué dans le secteur associatif au sein duquel il a occupé différentes responsabilités.

 En 2008, dans le cadre de son Master, Martin rédige un mémoire consacré aux auto-écoles sociales. Il rejoint alors un groupe de réflexion sur la question de la mobilité et de la préparation au permis de conduire pour les personnes en difficulté, mis en place par quatre structures d’insertion professionnelle et sociale (Alliances et Cultures, le Tremplin, le CIDFF Haute Garonne et Desbals Services) de la ville de Toulouse. Dès lors, le jeune toulousain de 30 ans participe à toutes les étapes du projet de création d’une auto-école sociale dont il deviendra le directeur.

 Créée en 2010, ÊTRE MOBILE, C’EST PERMIS ! est une auto-école associative qui propose aux publics en difficulté des méthodes d’apprentissage adaptées et des solutions de financement.

 Parce que le manque de mobilité constitue souvent un frein, ÊTRE MOBILE, C’EST PERMIS ! fait du permis de conduire un levier d’insertion sociale et professionnelle et un vecteur d’autonomie. Depuis sa création, l’association a déjà accompagné près de 40 personnes. Au-delà de l’obtention du fameux permis, cette auto-école pas comme les autres permet à ses bénéficiaires de retrouver confiance en eux.

 Installée à Papus, ÊTRE MOBILE, C’EST PERMIS ! participe aussi à la vie du quartier et organise diverses activités à destination de ses habitants.

 Martin, qui a bénéficié d’un accompagnement de 9 mois par BGE Haute-Garonne, développe l’auto-école au quotidien avec Pascale Bruyère, sa coordinatrice sociale et Sébastien Verdoux, son moniteur. L’équipe s’est déjà agrandie avec le recrutement d’un deuxième instructeur au cours de l’été.

 « Cette aventure m’a permis de prendre conscience que nous étions en mesure de mener professionnellement un projet ambitieux qui a des conséquences directes sur son territoire et qui répond à un véritable besoin.»

 

 

 Photos presse de la remise des prix et dossier de presse sur demande

 

 À propos de Talents des Cités

 A l’initiative du ministère de la Ville et du Sénat, le concours Talents des Cités est co-organisé par BGE et la Caisse des Dépôts avec le soutien de nombreux partenaires publics et privés : l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances (Acsé), GDF Suez, le Groupe Casino, la Fondation SFR, la Société Générale, le Groupe Safran, Epareca, l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), FinanCités, le Club XXIe siècle, la Presse Quotidienne Régionale (SPQR), Public Sénat, et France Télévisions.

 Chaque année, Talents des Cités valorise les initiatives des hommes et des femmes des quartiers prioritaires de la Ville. Les lauréats distingués partout en France reçoivent un soutien financier et bénéficient du parrainage privilégié de l’un des partenaires du concours. Depuis 2002, 413 créateurs d’entreprises ont été récompensés et plus de 2 000 emplois créés. 

 

Contact(s) presse :