Allez au contenu, Allez à la navigation

Déficit d'enseignants pour les remplacements

11e législature

Question écrite n° 37034 de M. Bernard Joly (Haute-Saône - RDSE)

publiée dans le JO Sénat du 06/12/2001 - page 3824

M. Bernard Joly appelle l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur la baisse du potentiel académique de remplacement enregistrée dans l'académie de Besançon pour l'année scolaire en cours qui, toutes disciplines confondues, est de 4 % alors qu'il était voisin de 5 % l'année scolaire dernière. Cette différence d'un point représente un effectif d'environ une centaine d'enseignants. Déjà un enseignant absent quinze jours n'était pas remplacé, on peut supposer que la période ne pourra que s'allonger au détriment des élèves. Les non-titulaires - contractuels et vacataires - recrutés au fur et à mesure des besoins sont autorisés au recrutement en nombre égal à l'année précédente ; ils ne pourront donc pas pallier le déficit des titulaires. Il lui demande quelles mesures urgentes il compte prendre afin de répondre aux besoins réels manifestés par l'académie de Besançon.



La question est caduque