Allez au contenu, Allez à la navigation

Porte-monnaie électronique Monéo

12e législature

Question écrite n° 17122 de M. Michel Sergent (Pas-de-Calais - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 14/04/2005 - page 1029

M. Michel Sergent attire l'attention de M. le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie sur le porte-monnaie électronique Monéo. En proie à des débuts difficiles depuis son lancement en 1999, le porte-monnaie électronique Monéo a enregistré une baisse d'activité de 10 % en 2004. Utilisation insuffisante de la part des clients, méconnaissance du fonctionnement de la carte... Le nombre de petits commerçants acceptant ce type de paiement a reculé de 15 %. Compte de ces différents éléments, il souhaiterait connaître les mesures susceptibles de relancer un mode de paiement qui demeure insuffisamment utilisé.



La question est caduque