Allez au contenu, Allez à la navigation

Emprunt européen en faveur du handicap

12 ème législature

Question écrite n° 18260 de M. Marcel Vidal (Hérault - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 23/06/2005 - page 1689

M. Marcel Vidal attire l'attention de M. le Premier ministre à propos de l'opportunité de lancement d'un grand emprunt auprès de la Banque européenne d'investissement en faveur du handicap. Alors que l'année 2003 avait été décrétée Année européenne des personnes handicapées et que les prises de position nationales et européennes progressent, cette suggestion est malheureusement légitimée par le fait que ce chantier souffre cruellement, sur le terrain, d'un manque d'infrastructures nécessaires à la prise en charge sérieuse de nos concitoyens souffrant notamment de polyhandicap. La responsabilité de la collectivité est trop souvent de placer les polyhandicapés en hôpitaux psychiatriques, faute de places dans des structures adaptées. Or, une personne handicapée n'est pas malade psychologiquement. Les conséquences humaines, lors de tels placements, sont dramatiques. Cependant, les besoins en terme de financements sont multiples et ne concernent pas uniquement les problèmes de polyhandicap. Ces réalités douloureuses, le plus souvent ignorées par les milieux non concernés par ces difficultés, méritent attention et soutien. Un grand emprunt européen pourrait être une solution envisagée comme moyen de pallier l'insuffisance actuelle de soutien public à la situation du handicap en France, et notamment les infrastructures d'accueil, comme les maisons spécialisées. Il lui serait agréable d'avoir le sentiment du Gouvernement sur l'opportunité d'un emprunt européen dans ce domaine.

Transmise au Ministère délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille



La question a été retirée pour cause de décès.