Allez au contenu, Allez à la navigation

Fermeture de l'hôpital de Tournan

12e législature

Question écrite n° 20274 de M. Michel Billout (Seine-et-Marne - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 03/11/2005 - page 2832

Rappelle la question 17198

M. Michel Billout rappelle à M. le ministre de la santé et des solidarités les termes de sa question n°17198 posée le 21/04/2005 portant sur la fermeture de l'hôpital de Tournan.



Réponse du Ministère de la santé et des solidarités

publiée dans le JO Sénat du 06/04/2006 - page 1027

Afin de pallier les difficultés rencontrées par l'hôpital de Tournan-en-Brie et d'assurer l'amélioration de son fonctionnement, des mesures ont été prises tant au niveau de la direction de l'établissement qu'au niveau de l'agence régionale d'hospitalisation (ARH). Un programme de travaux a été élaboré par le directeur par intérim de l'hôpital après un travail conjoint réalisé avec le maire de la commune. Les travaux de mise aux normes de sécurité du bâtiment principal ont débuté en février 2006. Un plan de redressement financier plus général a également été défini. Il a conduit à un accroissement de 17 % des tarifs de l'hôpital de Tournan-en-Brie, qui étaient les plus bas du département de la Seine-et-Marne. La mise en place d'une meilleure gestion interne doit également concourir à ce redressement. L'ARH a contribué à aider l'établissement grâce à l'allocation de crédits d'un montant de 270 000 euros, dont 80 000 reconductibles, nécessaires, d'une part, à la progression des conditions de sécurité et, d'autre part, au fonctionnement des urgences des hôpitaux locaux dans le cadre du plan urgences 2005. Enfin la convention tripartite concernant la maison de retraite a pris effet le 1er juillet 2005.