Allez au contenu, Allez à la navigation

Augmentation du prix du gaz et de l'électricité

13 ème législature

Question écrite n° 17946 de Mme Christiane Demontès (Rhône - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 31/03/2011 - page 767

Mme Christiane Demontès attire l'attention de M. le ministre chargé de l'industrie, de l'énergie et de l'économie numérique sur le fait que, le 23 mars dernier, devant la représentation nationale, le Gouvernement a annoncé une légère augmentation des tarifs de l'électricité. Selon diverses sources, elle devrait avoisiner 3,4% en moyenne et s'ajoutera donc à celle de 4,7% des tarifs du gaz. Ainsi depuis un an les tarifs d'électricité ont connu une hausse de 6,4%, soit une ascension sans précédent aucun. Or force est de constater que ces hausses tarifaires interviennent tout juste un an après l'adoption de la loi NOME qui a consacré l'ouverture du marché de l'électricité à la concurrence et l'instauration de la recherche du profit comme objectif principal des acteurs de ce secteur. D'ores et déjà notre pays compte plus de 3,5 millions de nos concitoyens en situation de précarité énergétique.
Selon diverses sources d'information des hausses de tarifs de l'électricité pouvant atteindre 40% sur les cinq prochaines années sont envisagées. Face à cette scandaleuse perspective, elle lui demande quelles dispositions il compte très rapidement prendre afin que la précarité énergétique ne progresse pas et que chaque citoyenne voit pas une fois de plus son pouvoir d'achat reculer.
.

Transmise au Ministère du redressement productif



La question est caduque