Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2008 : Défense - Environnement et soutien de la politique de défense

 

C. LES ACTIONS À VOCATION INTERNATIONALE DU PROGRAMME

Le programme « environnement et soutien de la politique de défense » comporte deux actions à vocation internationale.

La première concerne le soutien aux exportations et bénéficiera de 17 millions d'euros en 2008 (- 4,6 %). Y sont rattachés 127 emplois de la direction du développement international de la DGA, en administration centrale et dans les services d'attachés d'armement à l'étranger.

La seconde, intitulée « diplomatie de défense », mobilise des moyens plus importants (90,2 millions d'euros en 2008, soit 7 % de moins qu'en 2007). Les deux-tiers des crédits couvrent les dépenses de personnel pour les 508 emplois rattachés à cette action, notamment ceux du réseau des attachés de défense implanté dans 105 pays. L'action finance également la contribution versée à la République de Djibouti au titre du stationnement de nos troupes, et 22 millions d'euros sont inscrits à cet effet dans le projet de budget pour 2008.

Lors de son audition devant la commission, le 8 novembre dernier, le directeur chargé des affaires stratégiques a précisé qu'une réflexion était menée sur une rationalisation du réseau à l'étranger du ministère de la défense. Il a notamment indiqué que dans le prolongement des efforts importants déjà réalisés ces dernières années pour en renforcer l'efficacité, notamment en redéfinissant les profils de postes, il serait utile de réexaminer les besoins, en prenant en compte de manière globale les effectifs des missions militaires et ceux des services d'armement.

Au sein du ministère de la défense, le comité directeur des postes à l'étranger a mission d'évaluer la pertinence de l'affectation des moyens dévolus à ce réseau. La répartition des postes entre ambassades bilatérales et organisations internationales fait à ce titre l'objet d'une évaluation.