Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2009 : Défense - Equipement des forces

 

B. ASSURER LA SURETÉ DES APPROCHES

1. Le missile MICA

Le missile d'interdiction, de combat et d'autodéfense Mica constitue l'armement principal du Rafale dans ses missions de défense aérienne et l'armement d'autodéfense de ses missions d'intervention et d'attaque au sol. Il a remplacé les deux types de missiles air-air précédemment en service : le missile S530D pour les missions d'interception et le Magic II pour le combat aérien.

Le coût total du programme est de 1 914 millions d'euros aux conditions financières de 2008, soit un coût très légèrement inférieur aux conditions initiales, ce qui est suffisamment rare pour être souligné.

Ce missile existe en deux versions : avec autodirecteur électromagnétique (EM) ou à infrarouge (IR). Le missile MICA est produit par la société MBDA. Il a connu des succès importants à l'exportation.

La cible initiale du programme était de 510 MICA EM et de 870 MICA IR. Elle a été révisée à, respectivement, 540 et 570. Tous les missiles MICA EM ont été livrés, en revanche seuls 310 missiles MICA IR ont été livrés à ce jour. 30 missiles supplémentaires devraient être livrés en 2009, les 230 missiles restant le seront après 2009.

2. Les autres actions et les crédits destinés à assurer la sécurité de l'Etat, de la Nation et des citoyens

Figurent parmi cette sous action les programmes suivants :

· La réalisation du missile air longue distance (MIDE) destiné à être mis en oeuvre à partir du Rafale et a pour mission de détruire ou neutraliser les cibles aériennes à longue distance. Il est complémentaire des missiles de type MICA utilisés à des portées inférieures pour le combat ou l'autodéfense.

· La fourniture à l'armée de l'air des équipements nécessaires pour assurer la sûreté des approches aériennes et maritimes : sur des Mirages 200-5 et des Mirage 2000D.

· L'acquisition d'embarcations de surveillance et d'intervention ;

· Renouvellement de la drome d'instruction (flotte d'instruction de l'école navale) ;

· Sécoia : conception et réalisation d'une installation permettant la destruction des munitions chimiques anciennes.

Le MIDE est un programme qui sera mené en coopération avec cinq autres pays (Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Espagne et la Suède). Le maître d'oeuvre de ce programme est MBDA UK et le nom retenu pour le missile est Météor. La France participe à hauteur de 12,4 %. A la signature du contrat, seul le Royaume-Uni s'est engagé dans la production des missiles. Les autres nations ont souhaité se ménager un temps d'observation pour juger la maturité du programme, avant de le commander. La réalisation des deux derniers tirs guidés utilisant des missiles de développement a été conclue avec succès. Le premier tir Météor pour la mise au point est planifié fin 2008.

Au total, le projet de loi de finances pour 2009 prévoit pour cette sous action 97,6 millions d'euros d'autorisations d'engagement et 128,3 millions d'euros de crédits de paiement.