Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2011 : Economie - Compte d'affectation spéciale : gestion et valorisation des ressources tirées de l'utilisation du spectre hertzien

18 novembre 2010 : Budget 2011 - Economie - Compte d'affectation spéciale : gestion et valorisation des ressources tirées de l'utilisation du spectre hertzien ( avis - première lecture )

B. LE CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX

Le Centre des monuments nationaux (CMN) est un établissement public administratif placé sous la tutelle du ministère de la Culture. Mais le ministère du Tourisme siège à son conseil d'administration, et le centre se trouve lié par une convention à Atout France.

Le rôle du CMN est fondamental pour l'attractivité touristique de la France, qui repose largement sur son patrimoine monumental. Le centre conserve, restaure, gère, anime et ouvre à la visite près de 100 monuments nationaux propriétés de l'État. Avec 8,8 millions de visiteurs par an, dont 55 % d'étrangers, il est le premier opérateur touristique public français et favorise, avec plus de 200 manifestations par an, la participation des monuments nationaux à la vie culturelle et au développement du tourisme.

La fréquentation touristique des monuments gérés par le CMN est très disparate : 10 monuments seulement concentrent 70 % des visiteurs. Il en résulte une forte péréquation, puisque six monuments seulement sont bénéficiaires et financent tous les autres :

- l'Arc de Triomphe (1,543 million de visiteurs en 2009) ;

- le Mont Saint-Michel (1,273 million de visiteurs) ;

- La Sainte-Chapelle (863 000 visiteurs) ;

- Le Panthéon (629 000 visiteurs) ;

- Les tours de la cathédrale Notre-Dame de Paris (416 000 visiteurs) ;

- Le Trocadéro (pas de décompte de fréquentation, le CMN assurant la gestion domaniale du parvis).

L'unité du réseau du CMN permet ainsi de maintenir ouverts à la visite des monuments disséminés sur l'ensemble du territoire. Il va de soi qu'une relance de la politique de transfert des monuments nationaux aux collectivités locales devra demeurer compatible avec cet effet de péréquation.

Le centre diffuse auprès des professionnels du tourisme un manuel technique de vente, qui regroupe toutes les informations utiles concernant l'ensemble de ses monuments. Ce document devrait être prolongé d'ici la fin de l'année 2010 par la mise en service d'un site internet dédié aux professionnels. Le CMN édite chaque année 9 millions de « documents d'appel » diffusés sur les lieux d'hébergement et de restauration. Il s'efforce de développer des offres groupées de visites sur un même territoire, indépendamment du statut des monuments concernés.

Le CMN emploie 1 300 agents. Son budget s'élevait en 2009 à 120 millions d'euros, alimenté essentiellement par ses ressources propres de billetterie, d'édition et de mécénat.