Allez au contenu, Allez à la navigation



Avis sur le projet de décret approuvant les schémas de services collectifs prévus à l'article 10 de la loi n° 95-115 du 4 février 1995 d'orientation pour l'aménagement et le développement durable du territoire

 

3. Les préoccupations des CESR d'Outre-Mer vis-à-vis des schémas de services collectifs

Dans beaucoup de schémas, l'Outre-mer n'apparaît pas. Dans le document introductif, « une ambition pour le territoire », l'Outre-mer n'est pas mentionné. Pourtant les régions d'Outre-mer constituent des points d'appui de la culture et de l'économie française dans les autres parties du monde.

Les quatre régions d'Outre-mer ont des caractéristiques différentes ; il n'est pas pertinent de les regrouper dans un seul et même ensemble ignorant ainsi leurs spécificités.

Pour préciser les propos sur les schémas de transport relatifs à la prise en compte des particularités régionales il convient :

- pour la Guyane, d'assurer la desserte interne, par route ou par air ;

- pour la Guadeloupe, de prendre en compte la double insularité et les transports inter-îles ;

- pour la Martinique, de doter le transport maritime en complémentarité des routes ;

- pour la Réunion, d'inscrire un transport en commun en site propre dans la zone littorale.