Allez au contenu, Allez à la navigation

Pour une intelligence artificielle maîtrisée, utile et démystifiée - Rapport

15 mars 2017 : Pour une intelligence artificielle maîtrisée, utile et démystifiée - Rapport ( rapport d'information )

LISTE DES PERSONNES RENCONTRÉES

I. PERSONNES RENCONTRÉES PAR LES RAPPORTEURS EN VUE DE L'ÉTUDE DE FAISABILITÉ

- M. Raja Chatila, Directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), directeur de l'Institut des systèmes intelligents et de robotique (ISIR)

- M. Max Dauchet, Professeur émérite à l'Université de Lille, Président de la Commission de Réflexion sur l'Éthique de la Recherche en sciences et technologies du Numérique (CERNA) d'Allistene262(*)

- Mme Laurence Devillers, Professeure à l'Université Paris IV Sorbonne et directrice de recherche au Laboratoire d'informatique pour la mécanique et les sciences de l'ingénieur (Limsi de Saclay)

- M. Alain Fuchs, Président du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Professeur de chimie

- M. Jean-Gabriel Ganascia, Professeur à l'Université Paris VI Pierre-et-Marie-Curie (UPMC), directeur de l'équipe ACASA (Agents Cognitifs et Apprentissage Symbolique Automatique) au laboratoire d'informatique de Paris VI (LIP6), membre du COMETS (Comité d'éthique du CNRS)

- M. Michael Matlosz, Président-directeur général de l'Agence nationale de la recherche (ANR), Professeur de génie des procédés

- M. Antoine Petit, Président-directeur général de l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria), Professeur à l'Ecole normale supérieure de Cachan

- M. François Taddei, Directeur du Centre de recherches interdisciplinaires (CRI) de l'Université Paris V René Descartes), directeur de recherche à l'Inserm, ingénieur en chef des Ponts, des Eaux et des Forêts

II. PERSONNES RENCONTRÉES PAR LES RAPPORTEURS EN VUE DE L'ÉTABLISSEMENT DU RAPPORT

A. EN FRANCE

1. À Paris (lors de différentes auditions de rapporteurs)

Mardi 25 octobre 2016

- M. Patrick Albert, entrepreneur (créateur et ancien directeur de ILOG), chercheur ;

- M. Stéphane Mallat professeur à l'École normale supérieure (ENS), chercheur en mathématiques appliquées.

Mardi 8 novembre 2016

- M. Marc Mézard, directeur de l'École normale supérieure (ENS) ;

- M. Marc Pouzet directeur des études du département d'informatique de l'École normale supérieure (ENS) ;

- M. Yves Caseau, directeur du numérique pour le groupe AXA, membre de l'Académie des technologies et responsable de sa commission TIC ;

- M. Grégory Bonnet, GREYC - Normandie Université) ;

- M. Alain Berger, société Ardans ;

- M. Olivier Boissier, Institut Henry Fayol - ARMINES ;

- M. Pierre-Antoine Chardel, Institut Mines-Télécom ;

- M. Jean-Gabriel Ganascia, LIP6 - Université Paris 6 ;

- Mme Catherine Tessier, ONERA ;

- M. Nicolas Cointe et Mme Fiona Berreby, chercheurs en thèse de doctorat sur l'éthique de l'intelligence artificielle ;

- M. Raja Chatila, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), directeur de l'Institut des systèmes intelligents et de robotique (ISIR) ;

- M. Benoît Girard, directeur de recherche CNRS à l'ISIR ;

- M. Nathanaël Jarrassé, chercheur CNRS à l'ISIR.

Mercredi 9 novembre 2016

- M. Pierre-Yves Oudeyer, directeur de recherche Inria, directeur du laboratoire Flowers, président du comité technique des systèmes cognitifs et développementaux de l'IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers, en français Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens) ;

- Me Alain Bensoussan, avocat, président de l'association pour les droits des robots et Me Marie Soulez, avocate spécialisée sur les TIC dans son cabinet ;

- M. Laurent Alexandre, président de DNA Vision, fondateur de Doctissimo, auteur, chirurgien-urologue et ancien élève de l'ENA ;

- M. Henri Verdier, entrepreneur et spécialiste du numérique français, directeur interministériel du numérique et du système d'information, adjoint à la secrétaire générale pour la modernisation de l'action publique, administrateur général des données (AGD), membre du conseil scientifique de l'Institut Mines-Télécom; du comité de prospective de l'ARCEP, du comité de prospective de la CNIL et de la Commission innovation 2030, ex-président de Cap Digital, pôle de compétitivité et de transformation numérique.

Jeudi 24 novembre 2016

- M. Max Dauchet, Professeur émérite à l'Université de Lille, Président de la Commission de Réflexion sur l'Éthique de la Recherche en sciences et technologies du Numérique (CERNA) d'Allistene ;

- M. Cédric Sauviat, ingénieur, président de l'association française contre l'intelligence artificielle (AFCIA) et Marie David, ingénieur, éditrice, membre du bureau de l'association ;

- Mme Flora Fischer, chargée de programme de recherche au Cigref, réseau de grandes entreprises, pilote du groupe de travail sur l'intelligence artificielle en entreprise.

Lundi 28 novembre 2016

- M. Nicolas Cointe et Mme Fiona Berreby, chercheurs en thèse de doctorat sur l'éthique de l'intelligence artificielle ;

- M. Claude Berrou professeur à Télécom Bretagne (Institut Mines-Télécom), chercheur en électronique et informatique, membre de l'Académie des sciences, surtout connu pour ses travaux sur les turbo-codes, très utilisés en téléphonie mobile263(*) ;

- Mme Laurence Devillers264(*) professeure d'informatique à l'Université Paris-Sorbonne et directrice de recherche du CNRS au Laboratoire d'informatique pour la mécanique et les sciences de l'ingénieur (Limsi de Saclay).

Mercredi 30 novembre 2016

- M. François Taddéi directeur du Centre de recherches interdisciplinaires (CRI). (Inserm, Université Paris Descartes), biologiste ;

- M. Igor Carron, entrepreneur, organisateur du principal « meet-up » en intelligence artificielle en France intitulé « Paris Machine Learning » ;

- M. Jill-Jen Vie, chercheur en thèse de doctorat à l'École normale supérieure Paris-Saclay sur le deep learning265(*) ;

- M. Dominique Sciamma directeur de l'école de Design « Strate » à Sèvres ;

- M. David Sadek directeur de la recherche de l'Institut Mines-Télécom, spécialiste en intelligence artificielle ;

- Mme Verity Harding, directrice des affaires publiques de Deep Mind (Londres, Royaume-Uni) ;

- M. Paul Strachman représentant d'ISAI aux États-Unis266(*), diplômé de l'École Nationale des Ponts & Chaussées d'un Master de la London School of Economics and Political Science (LSE) et d'un MBA de Stanford University.

2. À Paris (lors de l'audition publique du 19 janvier 2017)

- Mme Axelle Lemaire, secrétaire d'État chargée du numérique et de l'innovation ;

- M. Jean-Gabriel Ganascia, professeur à l'Université Pierre-et-Marie-Curie Paris VI ;

- M. Gérard Sabah, directeur de recherche honoraire au CNRS ; membre de l'Académie des technologies ;

- M. Yves Demazeau, président de l'Association française pour l'intelligence artificielle (AFIA) ;

- M. Bertrand Braunschweig, directeur du Centre Inria de Saclay ;

- M. David Sadek, directeur de la recherche de l'Institut Mines-Télécom ;

- M. Jean-Daniel Kant, maître de conférences à l'Université Pierre-et-Marie-Curie-Paris VI ;

- M. Benoît Le Blanc, directeur-adjoint de l'École nationale supérieure de cognitique ;

- M. Jean-Marc Merriaux, directeur général de Canopé ;

- M. François Taddéi, directeur du Centre de recherche interdisciplinaire ;

- M. Olivier Esper, responsable des affaires publiques de Google France ;

- Mme Delphine Reyre, directrice Europe des affaires publiques de Facebook ;

- M. Laurent Massoulié, directeur du Centre de recherche commun Inria-Microsoft ;

- M. Dominique Cardon, professeur de sociologie à l'Institut d'études politiques de Paris/Medialab ;

- M. Gilles Babinet, entrepreneur, digital champion auprès de la Commission européenne ;

- M. Henri Verdier, directeur interministériel du numérique ;

- Mme Marie-Claire Carrère-Gée, présidente du Conseil d'orientation pour l'emploi ;

- M. Laurent Alexandre, entrepreneur (DNA vision) ;

- M. Jean-Christophe Baillie, entrepreneur (Novaquark) ;

- M. Jean-Claude Heudin, directeur de l'Institut de l'Internet et du multimédia ;

- M. Gilles Dowek, directeur de recherche Inria et professeur attaché à l'ENS de Paris-Saclay ;

- Mme Laurence Devillers, professeur à l'Université Paris-Sorbonne/LIMSI-CNRS ;

- M. Serge Abiteboul, directeur de recherche Inria ;

- M. Jean Ponce, professeur et directeur du département d'informatique de l'École normale supérieure (ENS) ;

- M. Serge Tisseron, psychiatre, chercheur associé à l'Université Paris Diderot-Paris VII ;

- Mme Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la CNIL ;

- M. Rand Hindi, membre du Conseil national du numérique, pilote du groupe de travail sur l'intelligence artificielle ;

- M. Olivier Guilhem, directeur juridique chez SoftBank Robotics (ex-Aldebaran) ;

- Me Alain Bensoussan, avocat, président de l'Association du droit des robots.

3. À Arcachon (lors d'un colloque du 26 au 30 septembre 2016, organisé avec le soutien du CNRS, d'Inria, du CEA et de l'Institut Mines-Télécom)

- M. Max Dauchet, Professeur émérite, Université de Lille, Président de la CERNA ;

- Mme Danièle Bourcier, Directeur de recherche émérite, CNRS, CERSA ;

- Mme Claire Lobet-Maris, Professeur, Université de Namur ;

- M. Alexei Grinbaum, Chercheur, CEA-Saclay, SPEC/LARSIM ;

- M. Raja Chatila, directeur de recherche CNRS, ISIR ;

- Mme Nozha Boujemaa, directeur de recherche Inria, conseillère du président pour le big data ;

- M. Jean-Gabriel Ganascia, Professeur UPMC et Institut de France, président du COMETS ;

- M. Guillaume Piolle, enseigant chercheur à Supelec Rennes ;

- M. François Pellegrini, Professeur et vice-président délégué au numérique de l'Université de Bordeux, membre de la CNIL ;

- Mme Nicole Dewandre, conseillère pour les questions sociétales, directeur général de CONNECT ;

- M. Claude Kirchner, directeur de recherche Inria, président du COERLE ;

- Mme Sophie Vulliet-Tavernier, directrice des relations avec les publics et la recherche, CNIL ;

- M. Nathanaël Jarrassé, chercheur CNRS à l'ISIR ;

- Mme Laurence Devillers, professeur à l'Université de Paris IV, LIMSI ;

- Mme Christine Balagué, titulaire de la Chaire Réseaux Sociaux de Télécom École de Management.

4. À Paris lors d'un colloque sur l'intelligence artificielle à l'Assemblée nationale le 14 février 2017 organisé par la Commission supérieure du numérique et des postes (CSNP)

- M. Jean-Yves Le Drian ministre de la Défense ;

- M. Jean Launay, député du Lot et président de la Commission supérieure du numérique et des postes (CSNP) ;

- M. Jean-Yves Le Déaut, député de Meurthe-et-Moselle, président de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) ;

- M. Lionel Tardy, député de la Haute-Savoie

- M. Laurent Celerier, capitaine de vaisseau, commandement opérationnel de cyberdéfense (COMCYBER) ;

- Mme Nozha Boujemaa, directrice de recherche Inria ;

- M. Jean Ponce, professeur et directeur du département d'informatique de l'École normale supérieure (ENS) ;

- M. Benjamin Werner, directeur du département d'informatique de l'Ecole Polytechnique

- M. Pierre-Jean Benghozi, professeur à l'Ecole polytechnique ;

- M. Yves-Alexandre de Montjoye, professeur à l'Imperial College London

- M. Nikos Paragios, professeur à CentraleSupélec ;

- M. Yann Bonnet, Secrétaire Général - Conseil National du Numérique ;

- Mme Flora Fischer, chargée de recherche au CIGREF ;

- M. Alain Clot, président de FinTech France ;

- M. Éric Leandri, président de QWANT ;

- M. David Bessis, président de Tinyclues ;

- M. Konstantinos Voyiatzis, vice-président de CIO - Edenred ;

- Mme Vanessa Heydorff, directrice régionale France, Espagne et Portugal de Booking.com ;

- M. Olivier Cuny, secrétaire général du groupe ATOS ;

- M. Jean-Philippe Desbiolles, vice-président de Watson, IBM France ;

- M. Hervé Juvin, président de l'observatoire d'Eurogroup Consulting ;

- M. Antoine Bordes, chercheur chez Facebook ;

- M. Jean Rognetta, directeur de la rédaction de Forbes France ;

- M. Éric Sadin, Ecrivain et Philosophe.


* 262 Alliance des sciences et technologies du numérique, cette association regroupe les organismes de recherche concernés par les différents domaines du numérique, notamment par l'intelligence artificielle, comme la CDEFI, le CEA, le CNRS, la CPU, Inria et l'Institut Mines-Télécom. Ses membres associés sont l'INRA, l'INRETS et l'ONERA.

* 263 Au début des années 1990, il met au point avec Alain Glavieux la première classe quasi-optimale de codes correcteurs utilisant des codes convolutifs, les turbocodes, aujourd'hui très utilisés pour la téléphonie mobile 3G et 4G (plusieurs brevets sur ces systèmes, dont le premier -brevet européen- remonte à 1991 et est détenu en copropriété par France Télécom, TDF et l'Institut Télécom). Les deux chercheurs, avec d'autres collègues de Télécom Bretagne, étendent également le principe turbo à des fonctions autres que le codage correcteur d'erreurs, en particulier l'égalisation. Claude Berrou fait partie des dix scientifiques français les plus cités dans les sciences de l'information. En 2003, il reçoit le Grand Prix France Télécom de l'Académie des sciences et la médaille Hamming, puis en 2005 le prix Marconi.

* 264 Experte en traitement du langage et du signal et en apprentissage machine, ses recherches portent principalement sur l'« affective computing », le traitement automatique de la langue parlée, la détection des émotions « real-life », l'interaction homme-machine et la robotique affective et interactive. Laurence Devillers anime l'équipe de recherche Dimensions affectives et sociales dans les interactions parlées. Elle a participé/participe à de nombreux projets notamment sur les interactions affectives et sociales humain-robot (ANR Tecsan Armen, FUI Romeo, BPI Romeo2, Rex EU Humaine, EU Chistera Joker). Elle travaille sur les émotions mais aussi sur l'humour et l'empathie dans les systèmes de dialogue homme-machine. Ses travaux peuvent être utilisés pour des applications avec des robots, des objets connectés, des jeux sérieux, des centres d'appels pour différents domaines comme par exemple la santé, le bien-être et la sécurité. Elle anime le pôle co-évolution humain-machine de l'Institut de la société numérique (ISN - Paris Saclay), où elle mène des travaux en collaboration avec des chercheurs en droit et en sociologie sur mémoire du robot et responsabilité, et sur la réflexivité langagière. Elle est également membre du conseil d'administration de AAAC (emotion-research.net), membre de IEEE, ACL, ISCA and AFCP. Elle est aussi impliquée dans l'association Eurobotics dans les groupes de travail sur « Natural Interaction with Social Robot» et « Socially intelligent robots». Elle a participé à la rédaction du premier rapport de la Cerna sur l'éthique du chercheur en robotique dont elle est membre.

* 265 Thèse d'informatique à l'ENS et à l'Université Paris-Saclay en 2016. En 2017, il est en postdoctorat au laboratoire RIKEN à Tokyo, sous la direction de Hisashi Kashima. Consultant du ministère de l'Éducation nationale sur le projet PIX de certification des compétences numériques, coproducteur de l'émission « La Faute à l'algo » pour la chaîne Nolife avec Michel Blockelet, sur le rôle grandissant de l'algorithmie dans nos vies.

* 266 Basé à New York, il est chargé d'aider les sociétés du portefeuille d'ISAI à s'établir et se financer aux Etats-Unis et est également en charge des investissements d'ISAI outre-Atlantique. Après un passage chez PAI Partners puis chez Bain & Company, il passe 5 ans chez Equinox (centres de fitness haut de gamme, leader aux Etats-Unis) en tant que Directeur de la Stratégie. Il combine des activités de « business angel », de conseil et d'interim-management au sein de l'écosystème américain des start-up.