Titre : Sénat rapport d'activité 2005 Photos illsutration du sénat
Lien : radiographie du sénat Lien : 2005 en chiffres Lien : le sénat et les sénateurs
Lien : édito
Lien : bilan des groupes parlemantaires
Lien : solidarité
Lien : finances publiques
Lien : le contrôle au quotidien
Lien : justice
Lien : recherche - éducation - culture
Lien : économie
Lien : collectivités
Lien : santé
Lien : territoires
Lien : agriculture
Lien : énergie
Lien : environnement
Lien : europe
Lien : international
Lien : évènements


Titre : énergie Photo illustration énergie

Les orientations
de la politique énergétique


La loi du 13 juillet 2005 a pour ambition de fixer les grands principes devant présider à la conduite de la politique énergétique de la France au cours des prochaines décennies.
Ce texte réaffirme les objectifs de maîtrise de la demande d'énergie et prévoit la création d'un dispositif original, les certificats d'économies d'énergie, ainsi que le renforcement des règles de performances énergétiques des bâtiments. Il crée les conditions d'une relance du programme électronucléaire français, détermine les règles de soutien au développement des énergies électriques et thermiques renouvelables et définit une nouvelle réglementation pour les implantations d'éoliennes.
Se félicitant de l'examen du projet de loi d'orientation qu'il appelle de ses voeux depuis près de cinq ans, le Sénat a apporté des enrichissements, clarifications et précisions à son texte. Il a notamment souhaité permettre un développement harmonieux de l'énergie éolienne : ainsi, le dispositif retenu permet de concilier le recours à cette source d'énergie renouvelable et le respect de l'environnement, en particulier paysager, et de placer les communes au coeur du développement éolien.
www.senat.fr/dossierleg/pjl03-328.html
 


  Photo illustration énergie
Gestion des déchets nucléaires
Le Sénat a rappelé au Gouvernement la nécessité pour la France de déterminer sa politique à long terme en matière de gestion des déchets nucléaires radioactifs, en application de la loi du 30 décembre 1991, qui a prévu que des décisions en la matière devaient être prises en 2006, au terme d'un délai de quinze ans après le vote de la loi.
Il lui a demandé d'exposer les suites que le Gouvernement entendait réserver aux recommandations contenues dans le rapport que l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a adopté sur les perspectives des recherches sur la gestion de ces déchets.
www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ05030014A
 


 
Garantir l'indépendance énergétique
A l'occasion d'une question orale avec débat, il a été demandé au Gouvernement quelles étaient, dans le contexte de hausse des prix du pétrole, les orientations retenues pour garantir l'indépendance énergétique de la France et celles envisagées pour atténuer la dépendance de l'économie française à l'égard du pétrole. La Haute assemblée a souhaité en particulier savoir quelle était la stratégie arrêtée pour assurer la sécurité de l'approvisionnement électrique, dans le cadre du développement tant des infrastructures de production ayant recours au nucléaire ou aux énergies renouvelables que des infrastructures de transport. Enfin, les sénateurs se sont interrogés sur les initiatives communautaires visant à développer les interconnexions entre les différents pays membres de l'Union européenne et à garantir la sécurité d'approvisionnement au niveau européen.
www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ05010011A


Retour en haut de page