Vous êtes ici : Elections sénatoriales 2004 > Départements > Saône-et-Loire - 71

Image : 71 - Département de la Saône-et-Loire
Cette page s'actualise automatiquement
toutes les 60 secondes
Dpt Département Nombre de siège(s) à pourvoir Mode de scrutin Durée du mandat
71 Saône-et-Loire 3 sièges Election au scrutin majoritaire nominal à deux tours Sénateurs élus pour neuf ans

Résultats

Saône-et-Loire : premier tour

N° candidat Nom Prénom
Nuance
Elu
Voix
%Exp
01 CHASSORT ANDRE
UDF
-
71
4,39%
02 GIRARDON JEAN
DVD
-
294
18,16%
03 NICOLAS JEAN FRANCOIS
SOC
-
708
43,73%
04 HORY MARTINE
RDG
-
664
41,01%
05 COULON GUY
COM
-
641
39,59%
06 EMORINE JEAN PAUL
UMP
Elu
853
52,69%
07 COURTOIS JEAN PATRICK
UMP
-
774
47,81%
08 BEAUMONT RENE
UMP
-
558
34,47%
09 LOUIS MONIQUE
DIV
-
5
0,31%
10 SAGE PAUL VICTOR
DVD
-
68
4,20%
11 ROLLAND ROBERT
DVD
-
50
3,09%
12 BIGNON MARIE CHRISTINE
FN
-
29
1,79%
13 COUPAT JEAN
DIV
-
2
0,12%
14 FROIDEVAUX GILBERT
ECO
-
8
0,49%

Saône-et-Loire : second tour

N° candidat Nom Prénom
Nuance
Elu
Voix
%Exp
01 CHASSORT ANDRE
UDF
-
135
8,28%
07 COURTOIS JEAN PATRICK
UMP
Elu
858
52,61%
08 BEAUMONT RENE
UMP
Elu
807
49,48%
03 NICOLAS JEAN FRANCOIS
SOC
-
780
47,82%

Lexique des nuances politiques (sigles utilisés dans les tableaux de résultats)

Notices et portraits

Tous les Sénateurs élus dès l'annonce des résultats définitifs
Saône-et-Loire (71) - M. Jean-Paul Emorine réélu : Notice biographique sur le site du Sénat Saône-et-Loire (71) - M. Jean-Patrick Courtois réélu : Notice biographique sur le site du Sénat

Elections sénatoriales-71 René Beaumont, nouveau sénateur UMP de Saône-et-Loire   

MACON, 26 sept 2004 (AFP) - René Beaumont, 64 ans, élu dimanche sénateur UMP de Saône-et-Loire, a été président du conseil général de 1985 à 2004, mais il a perdu en mars son siège de conseiller général du canton de Cuiseaux, un mandat qu'il détenait depuis 34 ans, au profit d'un candidat socialiste.   
Le conseil général de Saône-et-Loire a basculé à gauche lors des dernières cantonales.   
La candidature de René Beaumont aux sénatoriales, avec l'investiture de l'UMP, avait été fortement critiquée à gauche, mais aussi par certains à droite, où l'on estimait que le Sénat ne devait pas servir à "recaser" les battus du suffrage universel.   
Vétérinaire de profession, M. Beaumont, marié et père de deux enfants, a été député (UDF-PR) de Saône-et-Loire de 1986 à 1997 et maire de Varennes-Saint-Sauveur de 1970 à 2001.    pre/gl/pcm/sp


Dépêches et informations

Toutes les informations en "temps réel"

Elections-sénatoriales -71    Saône-et-Loire : l'UMP conserve de justesse ses 3 sièges de sénateurs
   MACON, 26 sept 2004 (AFP) - L'UMP a réussi à conserver dimanche en Saône-et-Loire ses trois sièges de sénateurs, mais de justesse en raison d'une forte division de la droite qui a bien failli donner un siège au PS.    L'UMP sortant Jean-Paul Emorine a été réélu sénateur dès le 1er tour mais les deux autres candidats UMP, le sénateur sortant Jean-Patrick Courtois et René Beaumont, ont dû attendre le second tour pour l'emporter.    Au deuxième tour, M. Courtois a été réélu relativement facilement avec 858 voix, mais M. Beaumont a devancé de moins de 30 voix son adversaire socialiste Jean-François Nicolas (807 voix contre 780 voix) qui a fait le plein des voix de gauche.    René Beaumont, président du conseil général de 1985 à 2004, avait perdu son siège de conseiller général du canton de Cuiseaux en mars dernier au profit d'un candidat socialiste. Le conseil général de Saône-et-Loire avait basculé à gauche lors des dernières cantonales.    La candidature de M. Beaumont aux sénatoriales avait été fortement critiquée à gauche, mais aussi par certains à droite, où l'on estimait que le Sénat ne devait pas servir à "recaser" les battus du suffrage universel.    Résultat de ce mécontentement contre M. Beaumont, la droite avait présenté huit candidats au premier tour sur un total de 14, dont 4 DVD et un UDF à côté des 3 UMP.    Au deuxième tour, à droite, seul le candidat UDF André Chassort s'était maintenu, en plus de l'UMP, obtenant 135 voix.    pre/gl/frd/sp


 
Sénateurs renouvelables
Jean-Patrick Courtois
UMP
Jean-Paul Emorine
UMP
André Pourny
ratt. UMP