www.senat.fr - Elections sénatoriales : 21 septembre 2008
Logo : Sénat - Retour à l'accueil du site www.senat.fr
Vous êtes ici : Elections sénatoriales 2008  > Départements  > Gers - 32
Image : 32 - Département de l'Ain
Cette page s'actualise automatiquement
toutes les 60 secondes
Dpt Département Nombre de siège(s) à pourvoir Mode de scrutin
32 Gers 2 sièges Election au scrutin majoritaire à deux tours

Résultats

Tous les résultats le 21 septembre à partir de 12h45

Gers : second tour

N° candidat Nom Prénom
Nuance
Elu
Voix
%Exp
06 VALL Raymon
RDG
ELU
396
54,55%
07 PUJOL Jean-Pierre
SOC
330
45,45%
Total I
1
726
-

Gers : premier tour

N° candidat Nom Prénom
Nuance
Elu(s)
Voix
%Exp
01 DE BIGAULT DE CASANOVE Hervé
DVD
-
4
0,55%
02 BASSAC Colette
COM
-
52
7,20%
03 MARCET Gérard
COM
-
58
8,03%
04 VASSEUR Frédéric
FN
-
3
0,42%
05 DE MONTESQUIOU Aymeri
UMP
ELU
380
52,63%
06 VALL Raymon
RDG
-
290
40,17%
07 PUJOL Jean-Pierre
SOC
-
268
37,12%
08 PERRUSSAN Paul
SOC
-
254
35,18%
09 MARTOWICZ Jean
AUT
-
17
2,35%
10 DE FRANCLIEU Douce
DVD
-
40
5,54%
- - - Total -
-
1 Elu(s)
1 366
-

Lexique des nuances politiques (sigles utilisés dans les tableaux de résultats)

Dépêches et biographies

Toutes les informations en "temps réel"
Le Sénateur élu dès l'annonce des résultats définitifs

Gers (32) - M. Aymeri de Montesquiou réélu : Notice biographique sur le site du Sénat

Dépêche AFP : Le PRG ravit un siège détenu par la droite dans le Gers

AUCH, 21 sept 2008 (AFP) - La gauche a remporté dimanche l'un des deux sièges de sénateur du Gers, détenus jusqu'à présent par des élus de droite, dont l'un par le radical valoisien Aymeri de Montesquiou, réélu dès le premier tour.   

M. de Montesquiou, président de l'Association des maires du Gers, a obtenu 52,63% des suffrages exprimés. Le candidat du PRG, Raymond Vall, maire de Fleurance, conseiller régional de Midi-Pyrénées, a pour sa part été élu au second tour, devançant l'un des deux candidats socialistes qui était resté en lice, Jean-Pierre Pujol, avec 54,55% des suffrages exprimés contre 45,45%.   

L'absence au premier tour du sénateur-maire UMP de Lupiac, Yves Rispat, avait semé le doute à droite, donnant au parti socialiste l'espoir de conquérir un siège qui finalement a été ravi par le PRG.
La direction nationale de l'UMP n'avait investi aucun candidat dans le Gers, où sa section locale était enlisée dans de profondes dissensions internes.   

Contre toute attente, Yves Rispat avait décidé de ne pas se représenter au premier tour et avait laissé planer le doute sur une éventuelle participation au second tour, une possibilité offerte par la loi qu'il n'a cependant pas utilisé.   
Lors des dernières élections municipales et cantonales, en mars dernier, la gauche avait conservé haut la main la ville d'Auch, avec plus de 62% des suffrages exprimés pour le socialiste Franck Montaugé, ainsi que sa large majorité au conseil général.   
Aux législatives de juin 2007, le PS avait également conservé la première circonscription du Gers détenue par Philippe Martin, et créé la surprise en s'emparant également de la seconde circonscription.   

cor-ar/lab/szb/asl


 
Sénateur(s) renouvelable(s)
Aymeri de Montesquiou RDSE
Yves Rispat UMP