www.senat.fr - Elections sénatoriales : 21 septembre 2008
Logo : Sénat - Retour à l'accueil du site www.senat.fr
Vous êtes ici : Elections sénatoriales 2008  > Départements  > Ille-et-Vilaine - 35
Image : 35 - Département de l'Ain
Cette page s'actualise automatiquement
toutes les 60 secondes
Dpt Département Nombre de siège(s) à pourvoir Mode de scrutin
35 Ille-et-Vilaine 4 sièges Election au scrutin proportionnel

Résultats

Tous les résultats le 21 septembre à partir de 15h30

Ille-et-Vilaine

N° Liste - Conduite par
Nuance
Voix
%Exp
Nbre élus
1 - HERVE Edmond -
LSOC
1 061
47,39%
3
2 - DE LEGGE Dominique
LMAJ
633
28,27%
1
3 - COUET Christian -
LDVG
102
4,56%
-
4 - COUZELIN Philippe -
LVEC
100
4,47%
-
5 - NOGRIX Philippe -
LMC
337
15,05%
-
6 - LE GUILLOU Patrick -
LFN
6
0,27%
-
- - Total
-
2 239
100%
4

Liste d'élus

N° de liste N° candidat Nom Prénom Nuance
1 1 HERVE Edmond SOC
1 2 KLES Virginie DVG
1 3 LE MENN Jacky SOC
2 1 DE LEGGE Dominique UMP
- - - - - Nombre d'élus 4 -

Lexique des nuances politiques (sigles utilisés dans les tableaux de résultats)

Dépêches et biographies

Toutes les informations en "temps réel"
Le Sénateur élu dès l'annonce des résultats définitifs

Dépêche AFP : Ille-et-Vilaine: la gauche rafle 3 sièges à la droite, l'UMP en conserve un
RENNES, 21 sept 2008 (AFP)
- La gauche a raflé à la droite trois des quatre sièges à pourvoir dimanche lors des sénatoriales en Ille-et-Vilaine, une première puisqu'elle n'avait jamais eu de sénateur dans ce département depuis le début de la Ve République. La liste emmenée par l'ancien maire de Rennes Edmond Hervé a recueilli quasiment la moitié des suffrages des grands électeurs du département (1.061 voix sur 2.239 exprimés), permettant à l'ex-secrétaire d'Etat à la Santé d'entrer à la chambre haute. La maire de Chateaubourg (app-PS) Virginie Kles et le socialiste Jacky Le Menn, qui faisaient partie de sa liste, ont également été élus. La gauche a sans doute bénéficié du changement de mode de scrutin, passé à la proportionnelle en 2003 pour les départements élisant quatre sénateurs ou plus. Mais elle a égalemment très fortement progressé --de près de 40%-- en voix, puisque son meilleur score lors des dernières sénatoriales en 1998 au scrutin majoritaire avait été de 791 voix, recueillies par l'actuel président PS du conseil général Jean-Louis Tourenne, qui n'avait pas été élu. La gauche confirme ainsi sa forte poussée des législatives de 2007 en Ille-et-Vilaine --elle avait doublé son score en remportant quatre des sept sièges du département-- puis des cantonales de 2008, qui lui avaient permis, avec quatre sièges supplémentaires, de renforcer son hégémonie au conseil général qu'elle contrôle depuis 2004. Contre toute attente, la liste PS n'a pas été handicapée par la présence d'une autre liste de gauche, celle du PRG menée par Christian Couet, qui n'a recueilli que 102 voix. A droite, la tête de liste UMP Dominique de Legge, ancien délégué interministériel à la famille et conseiller régional de Bretagne, a remporté le quatrième siège à pourvoir (633 voix). L'UMP avait obtenu trois sièges en 1998, le quatrième étant revenu au centriste Philippe Nogrix (Union centriste) qui se représentait, mais qui semble avoir pâti de son isolement après avoir rompu cet été avec le MoDem de François Bayrou. Il n'a engrangé que 337 voix. Le Front national est resté quasiment inexistant, la liste de Patrick Le Guillou ne recueillant que 6 voix.
cal/lma/cgd/asl
 
Sénateur(s) renouvelable(s)
Michel Esneu UMP
Yves Fréville UMP-R
Philippe Nogrix UC-UDF
Yannick Texier UMP