www.senat.fr - Elections sénatoriales : 21 septembre 2008
Logo : Sénat - Retour à l'accueil du site www.senat.fr
Vous êtes ici : Vos sénateurs  > Élections sénatoriales 2008  > Les caractéristiques du scrutin

Les caractéristiques du scrutin

Un mandat réduit à six ans

Pour la première fois depuis la réduction, par la loi de 2003, du mandat sénatorial de neuf à six ans, l'intégralité des sénateurs élus en septembre 2008 aura un mandat de six ans.

Une quasi égalité entre représentation proportionnelle et scrutin majoritaire

Sur les 114 sièges concernés par le renouvellement de septembre 2008, 40 sièges sont à pourvoir à la représentation proportionnelle, contre 74 au scrutin majoritaire, soit une proportion de plus d'un siège sur trois. L'augmentation du nombre de sièges dans le département de l'Hérault (de 3 à 4 sénateurs) accroit encore le nombre de départements dans lesquels la représentation proportionnelle trouve à s'appliquer.

En 2011, plus de la majorité des sénateurs seront élus à la représentation proportionnelle.

illustration : graphique de la répartition des sièges suivant le type de scrutins

38 Départements métropolitains (Ain à Indre, et Territoire de Belfort sauf Essonne et Hauts-de-Seine) : 103 sièges

  • 31 départements (67 sièges) au scrutin majoritaire
  • 7 départements (36 sièges) à la représentation proportionnelle (Alpes-Maritimes,
    Bouches-du-Rhône
    , Finistère, Gironde, Haute-Garonne, Hérault, Ille-et-Vilaine).

1 Département d'outre-mer : la Guyane

  • 2 sièges au scrutin majoritaire

4 Collectivités d'outre-mer

  • Polynésie française : 2 sièges au scrutin majoritaire
  • Wallis-et-Futuna : 1 siège au scrutin majoritaire
  • Saint-Barthélemy : 1 siège au scrutin majoritaire
  • Saint-Martin : 1 siège au scrutin majoritaire

4 Sénateurs représentant les Français établis hors de France

  • scrutin proportionnel