Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

LE LIBAN

Le document d' "Entente nationale " (Accords de Taëf de 1989) situe la création d'un Sénat dans le cadre d'un vaste chantier de décommunautarisation et subordonne la création du Sénat à l'abolition préalable du confessionnalisme : les députés ne seraient plus élus sur une base confessionnelle ; au Sénat, en revanche, seraient représentées toutes les religions.

 

Le point 7 du document d' "Entente nationale " stipule : "Avec l'avènement de la première chambre des députés élue sur une base nationale non communautaire, il sera créé un Sénat où seront représentées toutes les familles spirituelles. Les attributions du Sénat seront limitées aux questions qui engagent le destin du pays".