Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée



Désolé ! Pour voir ce panarama, votre navigateur doit accepter Java

 

Palais du Luxembourg - L'hémicycle

Déplacez vous dans l'image à l'aide de la souris
Click gauche pour faire un zoom + o Click droit pour faire un zoom -
 

Au cœur du Palais et de l'activité parlementaire, la Salle des Séances a été réalisée de 1836 à 1842 par Alphonse de Gisors pour remplacer celle du Sénat conservateur, devenue trop exigüe. Avec ses 28 mètres de diamètre sur 17 mètres de profondeur, elle est constituée de deux hémicycles opposés, dont le plus petit abrite les bureaux du Président, des secrétaires et la tribune des orateurs. 
Le 28 octobre 1859, un incendie dévaste en partie la salle des séances et nécessite sa reconstruction et une nouvelle décoration picturale. 
En 1879, la salle des séances subit des transformations architecturales (un second étage de tribunes, une verrière dans la partie supérieure de la voûte) ; depuis cette date, la décoration picturale est restée la même. 
Les deux peintures de Blondel de part et d'autre du cul de four représentent deux grands moments de la monarchie :
- à gauche, l'affirmation de la loi salique, excluant les femmes du trône, lorsque "Philippe V le long" reçoit en 1316 la couronne à la place de sa nièce",
- à droite, "Louis XII est proclamé père du Peuple aux Etats de Tours en 1506".
A gauche, une statue de Charlemagne, et, à droite, Saint-Louis.
Le cul-de-four de l'hémicycle présidentiel est supporté par huit colonnes de stuc entre lesquelles sont placées sept statues de grands législateurs (Michel de l'Hôpital, Turgot, Colbert, Portalis ...). 

Dans cette salle, ornée de très belles boiseries en chêne, sont disposés 343 sièges, correspondant au nombre actuel de Sénateurs. Chaque Sénateur dispose d'une place attribuée suivant le groupe politique auquel il appartient, chaque groupe disposant à proportion de son effectif d'une tranche de l'hémicycle.