Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

orientation pour l'avenir de l'école

(1ère lecture)

(URGENCE)

(n° 221 , 234 , 239)

N° 420 rect. bis

15 mars 2005


 

AMENDEMENT

présenté par

C
G  
Tombé

Mmes DINI, FÉRAT et MORIN-DESAILLY et MM. DÉTRAIGNE, NOGRIX, POZZO di BORGO, J.L. DUPONT et MERCERON


ARTICLE 2


Dans le texte proposé par le I de cet article pour insérer un alinéa après le premier alinéa de l'article L. 111-1 du code de l'éducation, remplacer les mots :

mission première

par les mots :

une des missions premières

Objet

La mission première de l'école doit être d'enseigner et de former des élèves, de leur permettre l'acquisition de connaissances indispensables à leur épanouissement et à la conduite de leur vie personnelle et professionnelle de citoyens.

S'il est indéniable que les valeurs de la République doivent être comprises et partagées par les élèves, il n'est, en aucun cas, concevable de considérer celles-ci comme la mission première et exclusive de l'école.



NB :La rectification bis porte sur la liste des signataires.
La mention « Tombé » signifie qu'il n'y avait pas lieu de soumettre l'amendement au vote du Sénat dans la mesure où soit l'objectif poursuivi par l'amendement a été atteint par l'adoption d'un autre amendement (ex. : amendement de rédaction globale incluant la modification proposée), soit, au contraire, l'amendement était incompatible avec un amendement précédemment adopté (ex. : l'adoption d'un amendement de suppression fait tomber tous les autres).