Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

orientation pour l'avenir de l'école

(1ère lecture)

(URGENCE)

(n° 221 , 234 , 239)

N° 634 rect. bis

15 mars 2005


 

AMENDEMENT

présenté par

C
G  
Non soutenu

Mmes MORIN-DESAILLY, DINI et LÉTARD, MM. DÉTRAIGNE et NOGRIX, Mme FÉRAT et MM. POZZO di BORGO et J.L. DUPONT


Article 8

(Rapport annexé)


Après le soixante-et-unième alinéa du rapport annexé, insérer un alinéa ainsi rédigé :

Les médecins de l'éducation nationale sont recrutés en nombre suffisant pour que chacun ait en charge au maximum 3 000 élèves.

Objet

La présence des infirmiers et des médecins dans les écoles est nettement insuffisante : aujourd'hui, on compte environ 6 700 postes d'infirmières pour 8 000 établissements secondaires et un médecin pour 6 500 élèves.

Or, une politique de santé, notamment sous son aspect de prévention, ne peut se faire sans la présence de ces personnels de santé, dont le rôle en matière d'éducation des élèves aux questions de santé est irremplaçable. Leur rôle est essentiel, en particulier, pour l'information et la prévention des comportements à risque, de l'obésité et des conduites addictives (lutte contre le tabac, l'alcool, la drogue), le dépistage des troubles de l'apprentissage, le suivi des élèves en difficulté, repérage des enfants victimes de maltraitance.



NB :La rectification bis porte sur la liste des signataires.