Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

Projet de loi de finances pour 2011

(1ère lecture)

PREMIÈRE PARTIE

(n° 110 , 111 , 113)

N° I-425 rect.

23 novembre 2010


 

AMENDEMENT

présenté par

C
G  
Retiré

MM. SOULAGE, MERCERON, DUBOIS, BIWER, J. BOYER, DENEUX, MAUREY, ABOUT, AMOUDRY, ARTHUIS, BADRÉ et BOROTRA, Mme DINI, MM. J.L. DUPONT et FAUCHON, Mme FÉRAT, M. A. GIRAUD, Mmes N. GOULET et GOURAULT, MM. JARLIER, JÉGOU et KERGUERIS, Mmes MORIN-DESAILLY et PAYET et MM. PIGNARD, POZZO di BORGO, VANLERENBERGHE et ZOCCHETTO


ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS ARTICLE 46


Après l'article 46, insérer un article additionnel ainsi rédigé :

« À la première phrase du IX de l'article 29 de la loi n° 2008-1425 du 27 décembre 2008 de finances pour 2009, l'année : « 2013 » est remplacée par l'année : « 2012 ».

Objet

La loi de finances pour 2009 a prévu que le Gouvernement devait remettre au Parlement, avant le dépôt du projet de loi de finances pour 2013, un rapport évaluant l'impact économique et environnemental de l'application de la TGAP aux déchets ménagers et examinant l'opportunité de maintenir ou d'infléchir l'évolution des taux prévue jusqu'en 2015.

La mission sénatoriale d'information sur le traitement des déchets a estimé que la crise et les tensions pesant sur les budgets locaux comme sur le pouvoir d'achat des ménages ont sensiblement amplifié l'impact relatif de la TGAP et, justifient qu'une évaluation circonstanciée soit mise dans un délai rapproché.

C'est pourquoi le présent amendement traduit cette proposition en prévoyant une remise du rapport avant le dépôt du projet de loi de finances pour 2012.



NB :La présente rectification porte sur la liste des signataires.