Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

de finances rectificative pour 2012

(1ère lecture)

(n° 687 , 689 , 690, 691)

N° 140 rect.

24 juillet 2012


 

AMENDEMENT

présenté par

C Défavorable
G Défavorable
Rejeté

MM. ARTHUIS, ZOCCHETTO, DUBOIS, J. BOYER, MAUREY et DELAHAYE, Mme N. GOULET, MM. MARSEILLE, DENEUX, AMOUDRY et CAPO-CANELLAS, Mme MORIN-DESAILLY, MM. ROCHE et DÉTRAIGNE, Mme FÉRAT

et les membres du Groupe de l'Union Centriste et Républicaine


ARTICLE 32


Supprimer cet article.

Objet

La loi n° 2011-900 du 29 juillet 2011 de finances rectificative pour 2011 réduit du taux de la cotisation versée par les collectivités territoriales et leurs établissements publics au CNFPT de 1 à 0,9 % pour les exercices 2012 et 2013.

En effet, la gestion des ressources affectées au CNFPT par la présente contribution a été profondément remise en cause par le rapport public annuel de 2011 de la Cour des Comptes. Le maintien d’une ressource affectée d’un tel volume ne saurait financer une politique immobilière dispendieuse dans un contexte budgétaire tendu pour l’Etat comme pour les collectivités territoriales.

Près d’un an suite au vote de la réduction de la contribution visée, le présent article 32 s’apparente ainsi davantage à un acte de clientélisme politique qu’à un gage de saine gestion des deniers publics. 



NB :La présente rectification porte sur la liste des signataires.