Logo : Sénat français

Direction de la séance

Proposition de loi

Simplification des normes

(1ère lecture)

(n° 38 , 37 , 25, 26, 58)

N° 12 rect. ter

24 octobre 2012


 

AMENDEMENT

présenté par

C
G  
Retiré

MM. DÉTRAIGNE et MAUREY, Mmes N. GOULET, FÉRAT et LÉTARD, MM. POZZO di BORGO, AMOUDRY, ROCHE, BOCKEL, J.L. DUPONT, MARSEILLE, MERCERON, DUBOIS, TANDONNET

et les membres du Groupe Union des Démocrates et Indépendants - UC


ARTICLE 1ER (SUPPRIMÉ)


Rétablir cet article dans la rédaction suivante  :

Après l’article L. 1111-5 du code général des collectivités territoriales, il est inséré un article L. 1111-5-1 ainsi rédigé :

« Art. L. 1111-5-1. - Par dérogation aux dispositions de l’article L. 1111-5, et pour les seules décisions qui relèvent de leur compétence, les collectivités territoriales et leurs groupements peuvent, lorsque des dispositions de nature réglementaire prises en application de dispositions législatives leur imposent la réalisation de prestations ou de travaux techniquement ou financièrement disproportionnés par rapport aux besoins à satisfaire ou à leurs capacités financières, mettre en œuvre des mesures de substitution adaptées à la condition que ces dernières satisfassent aux objectifs poursuivis par la loi.

« Le présent article n’est pas applicable aux dispositions réglementaires organisant les conditions essentielles d’exercice d’une liberté publique ou d’un droit constitutionnellement garanti ou transposant des normes à caractère obligatoire édictées par l’Union européenne ou une organisation internationale. »

Objet

Le présent amendement a pour objet d’introduire un droit à la mise en œuvre d’un principe d’adaptabilité, lorsque la norme à appliquer est impossible à mettre en œuvre, insupportable financièrement ou manifestement disproportionnée par rapport aux objectifs poursuivis par la loi.

Conformément aux dispositions de l’article 72 de la Constitution et pour les décisions relevant de leurs compétences, l’amendement introduit une possibilité pour les collectivités territoriales et leurs groupements de décider ponctuellement des mesures de substitution, proportionnées et répondant aux objectifs poursuivis par la loi.



NB :La présente rectification porte sur la liste des signataires.