Logo : Sénat français

Direction de la séance

Projet de loi

Refondation de l'école de la République

(1ère lecture)

(n° 569 , 568 , 537, 570)

N° 346

17 mai 2013


 

AMENDEMENT

présenté par

C Défavorable
G Défavorable
Rejeté

Mmes MORIN-DESAILLY, FÉRAT

et les membres du Groupe Union des Démocrates et Indépendants - UC


Article 1er

(ANNEXE)


Alinéa 257

Compléter cet alinéa par deux phrases ainsi rédigées :

L'illettrisme constitue ainsi la cause principale de l'échec scolaire. La lutte contre celui-ci doit être une priorité absolue des pouvoirs publics et de l'école.

Objet

Si le Premier ministre a fait de la lutte contre l'illettrisme la grande cause nationale de l'année 2013, force est de constater que les mesures concrètes de lutte contre l'illettrisme sont inexistantes. Les pouvoirs publics, et en premier lieu de l'école, doivent non seulement prendre la mesure du problème, mais aussi, et surtout, mettre tout en oeuvre pour le faire reculer. Cet amendement rappelle cette priorité et engage le gouvernement à prendre des mesures fortes.

La mission première de l'école, c'est de savoir lire, écrire