Logo : Sénat français

commission de la culture

Projet de loi

Refondation de l'école de la République

(1ère lecture)

(n° 441 )

N° COM-306

13 mai 2013


 

AMENDEMENT

présenté par

Adopté avec modification

Mmes BOUCHOUX et BLANDIN, M. GATTOLIN

et les membres du Groupe écologiste


ARTICLE 51


Alinéa 21

Compléter la seconde phrase par les mots :

« , des universitaires et des acteurs de l'éducation populaire intervenant dans l’éducation culturelle et artistique et dans l’éducation à la citoyenneté et des associations agréées par l'éducation nationale. ».

Objet

La suppression de la formation des enseignants par le précédent gouvernement a mis des milliers de jeunes enseignants devant des classes sans véritable préparation pédagogique. La création des écoles supérieures du professorat et de l’éducation dans ce projet de loi est donc une excellente nouvelle. Elles permettront de réintroduire une formation de qualité à la fois disciplinaire et pédagogique pour l’ensemble des professionnels de l’éducation.

Une des missions de ces Espé doit être de créer une culture commune entre les différents personnels de l’éducation. Pour cela, la formation ne doit pas être uniquement centrée sur les disciplines des enseignants mais inclure une approche plus systémique de l’éducation. Cela doit passer par la pluralité des approches pédagogiques mais aussi par l’ouverture de l’école à la société.

Pour former les enseignants à cette vision de l’éducation, ils doivent avoir été formés par des professionnels de l’Éducation nationale mais aussi par d’autres intervenants, qu’ils soient universitaires ou professionnels d’autres champs de la communauté éducative comme l’éducation culturelle et artistique ou l’éducation à la citoyenneté.