Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

L'aide publique au développement de la France en Amérique latine à travers l'exemple colombien

Dernière mise à jour le 19 octobre 2017
Partager cet article :
  • sur Facebook
  • sur Twitter
  • sur Google Plus
  • sur LinkedIn

Mercredi 18 octobre 2017, Fabienne KELLER et Yvon COLLIN ont présenté à la presse leur rapport de contrôle budgétaire "L'aide publique au développement de la France en Amérique latine à travers l'exemple colombien".

 

 

 

Conférence de presse (18 octobre 2017)

 

Mercredi 18 octobre 2017, sous la présidence de Vincent ÉBLÉ, Fabienne KELLER et Yvon COLLIN ont présenté à la presse leur rapport de contrôle budgétaire "L'aide publique au développement de la France en Amérique latine à travers l'exemple colombien",  fait au nom de la commission des finances.

 

 

L’aide publique au développement (APD) accordée par la France aux pays d’Amérique latine suscite parfois des interrogations, dans la mesure où ces territoires ne correspondent pas à une zone d’influence traditionnelle de la France, ne représentent pas non plus un enjeu direct de sécurité ou un partenaire commercial de premier plan et ont de plus déjà atteint un certain niveau de développement. Pourtant, l’Amérique latine représente plus de 20 % de l’aide publique au développement de la France, au sens de l’OCDE. De même, l’année France-Colombie a permis de mettre en lumière l’évolution fulgurante de ce pays. Il y a dix ans encore, son image était celle d’un pays submergé par la violence et les cartels de la drogue ; elle est aujourd’hui la troisième économie d’Amérique latine et un des pays de la zone dont les finances publiques sont les mieux gérées. Elle est aussi l’un des premiers bénéficiaires de l’aide française et la troisième contrepartie de l’Agence française de développement.

Les rapporteurs spéciaux de la mission "Aide publique au développement" du Sénat ont donc souhaité étudier le coût des interventions de la France dans ces pays, les résultats en termes d’APD au sens de l’OCDE et les questions spécifiques qui se posent dans cette zone à travers l’exemple colombien.