Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Protection des épargnants

Dernière mise à jour le 7 octobre 2021
Partager cet article :
  • sur Facebook
  • sur Twitter
  • sur Google Plus
  • sur LinkedIn

Jeudi 7 octobre 2021, Jean-François HUSSON et Albéric de MONTGOLFIER, rapporteurs, ont présenté à la presse leur rapport de contrôle sur la protection des épargnants, fait au nom de la commission des finances, présidée par Claude RAYNAL.

 

       

 

Conférence de presse (7 octobre 2021)

 

Jeudi 7 octobre 2021, Jean-François HUSSON et Albéric de MONTGOLFIER, rapporteurs, ont présenté à la presse leur rapport de contrôle sur la protection des épargnants, fait au nom de la commission des finances, présidée par Claude RAYNAL.

 Comprendre les enjeux

 

Le taux d’épargne des ménages français est élevé et ce phénomène a été accentué par la crise sanitaire. Pour autant, le marché de l’épargne se caractérise aussi par des défauts dans son fonctionnement : concurrence entre acteurs limitée et nombre élevé d’intermédiaires notamment. Ces défauts se traduisent par un niveau de frais important, qui pèse sur la performance servie aux épargnants. Le marché de l’épargne est enfin marqué par une forte attractivité des produits risqués en raison des taux bas.

Dans ce contexte, Jean-François Husson et Albéric de Montgolfier ont conduit des travaux de contrôle sur la protection des épargnants, sujet qui constitue aussi un véritable enjeu de pouvoir d’achat.

Leur rapport :

- établit un état des lieux des principaux freins au bon fonctionnement du marché de l’épargne et de leurs conséquences sur la performance servie aux épargnants ;

- propose des solutions concrètes pour garantir les intérêts des épargnants, en améliorant la rentabilité des produits d’épargne, en accroissant la transparence et la concurrence sur le marché ainsi qu’en contrôlant mieux les acteurs du marché.

En savoir plus :

Photo ©