Sénateur FalliereSénateur Falliere    Sénateur Poincaré Sénateur Doumergue Sénateur Doumer Sénateur Lebrun

  Sénateur Loubet autres portraits

senateur fallière

Originaire du Lot-et-Garonne, Armand Fallières devient le député de son département avant d’être élu au Sénat en 1890. Membre de la gauche démocratique, il succède en 1899 à Emile Loubet à la présidence du Sénat et se voit confier plusieurs portefeuilles ministériels, notamment celui de la Justice et des Cultes. Il est également, pendant quelques semaines, président du Conseil en 1883. C’est lui qui, à la fin du septennat de Loubet, prend la relève de ce dernier à l’Elysée. Il sera un chef d’Etat modéré et populaire, éclipsé par des  présidents du Conseil à la forte person-nalité, comme Clemenceau, Briand ou Poincaré. A son départ de l’Elysée, il se retire à Mézin.

                                     

Retour a la premiere page de cette rubrique