Sénateur LebrunSénateur  Lebrun    Sénateur Loubet Sénateur Falliere Sénateur PointCarré Sénateur Doumergue

Sénateur Doumer autres portraits

senateur Lebrun

Député de Meurthe-et-Moselle, plusieurs fois ministre des Colonies, Albert Lebrun est ministre du Blocus ( nov. 17 - nov. 19 ) puis des Régions libérées, dans le cabinet Clemenceau. Il entre au Sénat en 1920 sous l’étiquette “républicain de gauche” et y préside la commission de l’armée. En 1926, il devient vice-président puis président de la Haute Assemblée, en 1931, en remplacement de Paul Doumer, appelé à l’Elysée. La même année, Paul Doumer est assassiné ; Albert Lebrun préside, en qualité de président du Sénat, le Congrès réuni pour désigner le nouveau chef de l’Etat.

Il sera lui-même désigné par une très large majorité de parlemen-taires. Fait exceptionnel sous la IIIe, Albert Lebrun, à nouveau candidat en 1939, est réélu pour un second septennat. Mais il s’inclinera l’année suivante - sans signer toutefois la moindre lettre de démission - devant la décision de l’Assemblée nationale qui accorde les pleins pouvoirs au maréchal Pétain.

                                      retour vers la haut du texte

Retour a la premiere page de cette rubrique