Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée
Jardin_22_pages Patrimoine architectural Patrimoine botanique Histoire Accueil2 Accueil Informations pratiques

La grotte devient fontaine



La grotte photographiée vers 1860,
avant le déplacement

 

 

En 1799, le Palais du Luxembourg devient le siège du Sénat conservateur. D’importants travaux sont menés tant dans le palais et ses dépendances que dans le jardin. La grotte n’est pas oubliée.

Chalgrin, alors architecte du palais, la fait restaurer. Il s’adresse aux sculpteurs Duret, Ramey et Talamona pour restituer les figures fluviales alors ruinées. Les armes des Médicis et de Henri IV sont remplacées par un simple rectangle à congélations. Il fait placer dans la niche principale une petite Vénus en marbre et transforme la grotte en fontaine en alimentant en eau le petit bassin situé au devant.

Dans les années 1850, elle est isolée des constructions auxquelles elle était adossée et les murs qui la prolongeaient de part et d’autre sont démolis. Alphonse de Gisors, architecte du palais, la dote alors d’un bassin beaucoup plus vaste.