Projet de loi Financement de la sécurité sociale pour 2022

Direction de la Séance

N°3

25 novembre 2021

(Nouvelle lecture)

(n° 189 , 220 )


AMENDEMENT

C
G  

présenté par

Mmes COHEN, APOURCEAU-POLY

et les membres du groupe communiste républicain citoyen et écologiste


ARTICLE 42 BIS

Consulter le texte de l'article ^

Supprimer cet article.

Objet

L’article 42 bis met en place un dispositif permettant la prise en charge de séances d'accompagnement psychologique.

Si nous estimons que la santé mentale doit être une priorité de la santé publique des prochaines années et les consultations psychologiques doivent être remboursées intégralement par la Sécurité sociale, la création d’un « forfait psy » est considéré par les professionnels eux-mêmes comme inadéquat, inadapté, méprisant et maltraitant pour les psychologues et pour les citoyennes et citoyens qui les consultent.

Ce « forfait psy » apparait comme un cache-misère qui tend à jeter un voile sur le démantèlement des structures sanitaires publiques avec la délégation au secteur privé d’une partie des consultations psychologiques historiquement dévolues au service public.

Enfin nous dénonçons la para-médicalisation des psychologues induite dans cet article.