Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée
Jardin_22_pages Patrimoine architectural Patrimoine botanique Histoire Accueil2 Accueil Informations pratiques

Bâtiments et installations du Jardin du Luxembourg


Le plan des principales installations

 

• École d'horticulture du Luxembourg, créée en 1809 et fréquentée actuellement par environ 200 auditeurs par an (verger d'application).
Renseignement : Conservation des Jardins du Luxembourg, 64, boulevard Saint-Michel, 75006 Paris - tel : 01 42 34 23 62 - contact par courriel (cours gratuits, d'octobre à juin).

•  Association des Auditeurs des Cours du Luxembourg (A.A.C.L.).
Renseignement : pavillon Davioud, 55 bis, rue d'Assas 75006 Paris - tel : 01 43 25 43 03 (but de l'association : prolonger et approfondir les cours de l'École d'horticulture du Luxembourg par des visites et des conférences).

•  Rucher école du Jardin du Luxembourg (rucher d'application de 12 ruches).
Renseignement : Société Centrale d'Apiculture, 41, rue Pernety, 75014 Paris
tel : 01 45 42 29 08.

•  Jardin d'enfants avec toboggans, chevaux mécaniques, pas de géants. 

•  Garderie pour jeunes enfants.

•  La halte-garderie associative en plein air du Jardin du Luxembourg comprend une vingtaine de places. Elle est ouverte toute l'année selon les horaires du Jardin.
Pour plus d'information : www.mairie6.paris.fr.

•  Manèges de chevaux de bois.

•  Balançoires.

•  Promenades à ânes.

•  Théâtre de marionnettes.

•  Location de petits bateaux à voile.

•  Sulky.

•  Trois bacs à sable.

 

•  Deux jeux de boules.

•  Jeu de croquet.

•  Jeu de Longue Paume.

•  Sept chalets de vente de petits jouets et friandises.

•  Deux cafés glaciers.

•  Quatre sanitaires publics.

•  Un kiosque à musique.

•  Six courts de tennis.

•  3 500 places assises sur bancs fixes.

•  4 800 sièges mobiles (chaises et fauteuils).

•  Une centaine de statues.

•  Médaillons en bronze en hommage à Arago, sur le tracé du méridien nord-sud passant par Paris (auteur : Jan Dibbets, artiste hollandais).

Le Manège
Jardin du Luxembourg

(Rainer Maria Rilke)

Avec son toit et dans son ombre on voit tourner
pendant un court instant le troupeau de chevaux
bariolés, qui tous sont issus du pays
qui hésite longtemps avant que de descendre.
Certains d'entre eux sont attelés à des voitures,
mais ils affichent tous une allure martiale;
un lion rouge et méchant accompagne leur course,
et puis, de temps en temps, c'est un éléphant blanc.
Il y a même un cerf, comme dans la forêt,
sauf qu'il porte une selle et que sur cette selle
une boucle maintient une fillette bleue.
Le lion est chevauché par un gamin tout blanc;
de sa petite main brûlante il se tient ferme,
cependant que, le lion montre ses crocs, sa langue.
Et puis de temps en temps c'est un éléphant blanc.
Montés sur les chevaux ils passent et repassent;
aussi des filles, claires, trop vieilles déjà
pour ce jeu bondissant; tout en caracolant,
elles lèvent leurs yeux, ailleurs et nulle part –.
Et puis de temps en temps c'est un éléphant blanc.
Et tout cela se presse en hâte, vers sa fin
et ne fait que tourner et virer sans un but.
Un rouge, un vert, un gris défilent tour à tour,
et un petit profil qui à peine s'ébauche –.
Et parfois, se tournant vers nous, un beau sourire
éblouissant, heureux et tout abandonné
à ce jeu qui s'essouffle en son aveuglement...

Juin 1906, Paris

Rainer Maria Rilke


Rainer Maria Rilke est un écrivain autrichien, né le 4 décembre 1875 à Prague, mort le 30 décembre 1926 à Montreux, en Suisse. Il vécut à Veyras (Valais) de 1921 à sa mort. Il est surtout connu comme poète, bien qu'il ait également écrit un roman, Les Cahiers de Malte Laurids Brigge, ainsi que des nouvelles et des pièces de théâtre.