Projet de loi Modernisation du système de santé

Direction de la Séance

N°845 rect.

14 septembre 2015

(1ère lecture)

(PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE)

(n° 654 , 653 , 627, 628)


AMENDEMENT

C Défavorable
G  
Retiré

présenté par

Mmes AÏCHI, ARCHIMBAUD

et les membres du Groupe écologiste


ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS ARTICLE 10

Après l’article 10

Insérer un article additionnel ainsi rédigé :

Avant le 1er janvier 2017, le Gouvernement présente au Parlement un rapport présentant un bilan de la formation des professionnels de santé en matière de santé environnementale et les moyens de l’améliorer.

Objet

Dans le cadre des auditions menées par la commission d’enquête sur le coût économique et financier de la pollution de l’air, la faiblesse de la formation des professionnels de santé en matière environnementale a été, à de nombreuses reprises, pointé du doigt.

Cet amendement vise donc à encourager une réflexion au niveau national sur la formation des professionnels de santé et la nécessité d’adapter cette dernière aux nouveaux enjeux sanitaires (proposition n°6 du rapport de la commission d’enquête).

 A titre d’exemple et alors que les conséquences sanitaires de la pollution de l’air sont aujourd’hui reconnues de tous (aggravation des maladies chroniques, cardiaques, respiratoires, irritations oculaires, inflammation des voies respiratoires et des bronches, maladie cardiovasculaire, maladie pulmonaire, cancers, etc) il est impératif que les médecins puissent être en mesure de pouvoir faire face à la fois en période de pics de pollution mais également au quotidien. Il s’agit là d’une mesure d’anticipation.  



NB :La présente rectification porte sur la liste des signataires.