Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Mission commune d’information
sur le fonctionnement des dispositifs de formation professionnelle

L'avis des Internautes :
Toutes nos questions

 

 

  • L'idée d'une césure durable entre une formation initiale déterminant précocement le statut professionnel et une formation continue axée sur l'adaptation à l'emploi et la compétitivité de l'entreprise est souvent évoquée. Qu'en pensez-vous, faut-il en sortir, comment ?

  • A votre avis, les entreprises et les salariés considèrent-ils la formation continue comme un investissement stratégique ? Est-elle plutôt ressentie comme une « taxation supplémentaire », un moyen « d'acheter la paix sociale » ? La gestion assez largement paritaire de la formation professionnelle continue des salariés est-elle une garantie d'efficacité des actions de formation ?

  • La gouvernance de la politique de formation continue est-elle suffisamment lisible et efficace ? Quelles seraient à votre avis les distorsions majeures à corriger, les pistes à suivre en matière de gouvernance du système ? 

     

  • On entend souvent dire que le marché de la formation professionnelle continue repose sur une logique d'offre. En fonction de votre connaissance du système, comment interprétez-vous ce jugement?
     

  • Au Canada, un Collège d'enseignement professionnel propose à ses anciens élèves non diplômés une formation à distance individualisée pour obtenir finalement leur diplôme. Avez-vous l'expérience d'une formation diplômante utilisant les nouvelles techniques de la communication, quelle appréciation portez-vous sur cette approche de la formation?
     

  • Un interlocuteur de la mission a cité l'exemple d'une formation de cuisinier offerte il y a deux ans à 100 chômeurs dans le Languedoc-Roussillon, où un besoin de 300 professionnels avait été identifié. une seule personne s'est effectivement présentée à cette formation. La formation professionnelle peut-elle contribuer efficacement à résoudre le problème des métiers en tension? 
     

  • Quels dispositifs de formation professionnelle faut-il privilégier en faveur des jeunes sortis du système scolaire sans diplôme ou sans qualification ? Avez-vous l'expérience de programmes mis en oeuvre pour les intégrer sur le marché de l'emploi?
     

  • Que faire pour ceux qui n’ont pas acquis un « socle minimal de connaissances » (17 % des jeunes recensés au cours des journées d'appel et de préparation à la défense)? Quel doit être le rôle de la formation continue dans l’acquisition de ce socle ?

    VOUS ÊTES CHÔMEUR, INSCRIT À L’ANPE DEPUIS PLUS DE SIX MOIS, VOUS AVEZ SUIVI OU VOUS ALLEZ SUIVRE UNE FORMATION :

  • A quelle étape de votre contact avec l’ANPE la possibilité de suivre une formation a-t-elle été évoquée ?
     

  • Qui a évoqué cette possibilité : le conseiller ou vous-même ?
     

  • Sur le chemin de la formation, quelles étapes vous semblent bien balisées ou particulièrement ardues :
     - l’identification de votre projet professionnel;
     - l’obtention de l’accord du conseiller de l’ANPE pour suivre une formation;
     - la détermination du type de formation susceptible de correspondre à votre projet professionnel;
      - l’identification d’un organisme de formation;
     - l’entrée en contact avec l’organisme de formation identifié;
    - le montage du financement de votre formation.
     

  • Combien de contacts avez-vous eu avec un conseiller de l’ANPE au cours du parcours précédant le bouclage de votre projet de formation ?
     

  • Quelle a été la durée de ce parcours à partir de l’entretien au cours duquel la possibilité de suivre une formation a été évoquée ?

VOUS ÊTES UN JEUNE DE MOINS DE 26 ANS, VOUS AVEZ EFFECTUÉ UNE DÉMARCHE EN VUE DE VOTRE INSERTION PROFESSIONNELLE

 

  •  Avec quel organisme (ou avec quels organismes successifs) avez-vous été en contact pour trouver des informations et des conseils sur votre insertion dans l’emploi (par exemple : mission locale, Permanence d'accueil, d'information et d'orientation (PAIO), Centre d'information et d'orientation (CIO), Agence nationale pour l'emploi (ANPE), Maison de l'emploi, Maison de l'information sur la formation et l'emploi (MIFE), autre organisme)Sur le chemin de l’insertion, quelles étapes vous ont semblé efficacement prises en charge :
    - l’identification de votre projet professionnel;
    - votre préparation à l’emploi;
    - votre mise en relation avec une entreprise;
    - le contact maintenu avec l’organisme d’accueil après votre entrée dans l’entreprise ?
     

  •  Si une formation vous a été proposée, a-t-elle débouché sur un titre ou un diplôme professionnel ? Dans le cas contraire, quelle proposition vous a fait votre organisme d’accueil ?
     

  •  Avez-vous eu l’impression d’une bonne cohérence entre les différents organismes avec lesquels vous avez été en contact à l’occasion de votre démarche d’insertion professionnelle ?
     

  •  Quel a été le principal obstacle rencontré sur votre chemin d’insertion dans l’emploi (par exemple : l’éloignement et la difficulté de vous loger, la complexité de la formation qui vous a été proposée ?)