Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

 

10ème ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE GASTON MONNERVILLE

 


Le sous-secrétaire d’Etat aux colonies

Gaston Monnerville sera deux fois sous-secrétaire d’Etat aux colonies en participant à deux cabinets successifs, l’un et l’autre présidés par Camille Chautemps (1885-1963), du 22 juin 1937 au 10 mars 1938.

Sous-secretaire d'Etat aux colonies en 1937

La nomination d’un homme de couleur au Gouvernement ne fut appréciée ni en Allemagne, ni en Italie. Dans " l’Azione coloniale " du 22 juillet 1937, un article titré " Derrière le Rouge du Front Populaire vient le Noir " annonce la création d’un sous-secrétariat d’Etat aux Colonies " confié au noir G. Monnerville " et commente : " La France a adopté une politique indigène qui, outre qu’elle est une folie pour la nation française elle-même, est un danger pour les autres nations de l’Europe, car cette action qui dépasse le cadre purement politique pour rencontrer le cadre biologique, doit être dénoncée à l’opinion publique mondiale, là où existe une race incontestablement supérieure à celle de couleur que la France voudrait implanter au coeur de l’Europe ".

Dans le cadre de ces fonctions, Gaston Monnerville eut à traiter de deux dossiers importants : le fonds colonial et le conflit sino-japonais.