Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

 

LES FEMMES SENATEURS DEPUIS 1946


Si le Sénat reste muet sur la présence de ces nouvelles venues, la presse n’en rend qu’un écho relativement modeste :

LE FIGARO du 25/12/46

" Reconnaissons cependant qu’il y a tout de même quelque chose de changé au Luxembourg. Dans les couloirs aux tapis discrets, le pas décidé des jeunes conseillers a remplacé celui, plus lent et trottinant, des anciens " pères conscrits ". D’autre part, des femmes siègent à l’Assemblée nouvelle. "

LE COMBAT du 25/12/46

" Mme Lefaucheux, conseillère de MRP, soucieuse sans doute de demeurer comme à la Conférence de Londres " La femme la mieux habillée " a conservé sur la tête un élégant chapeau noir en forme de petite cuvette renversée, orné d’une voilette. "

L’AURORE du 25/12/46

" Et puis - l’ancien Sénat en aurait frémi ! - il y a dans l’assemblée plusieurs femmes, que la divergence d’opinions disperse aux 4 coins de la salle. Nous en avons remarqué une qui ne doit pas avoir atteint le quart de siècle , qui est arrivée tenant sous le bras gauche une épaisse liasse de papiers et, dans la main droite, une mallette en osier ressemblant fort à un panier à provisions. C’était un peu gênant pour serrer les mains qui se tendaient vers elle. "

L’HUMANITE du 25/12/46

" Ce qui frappe également, c’est la présence des femmes dans l’Assemblée, plus nombreuses évidemment sur les bancs d’extrême-gauche. "

CE SOIR du 25/12/46

" Mais c’est surtout la présence des femmes qui contribuera à donner à cette Assemblée un aspect un peu moins sévère. "