Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

LES FEMMES ET LE POUVOIR



Les femmes au Parlement européen

Cette forte présence et le vote, en février 1994, d'une résolution sur la « présence des femmes dans les instances de prise de décision » leur permettent d'assurer de nombreuses responsabilités. On trouve trois députées parmi les cinq questeurs ainsi que deux vice-présidentes du Parlement. La présidence a de nouveau été occupée par une femme, Nicole Fontaine, de 1999 à 2002. 

D'une manière générale, les femmes sont plus présentes dans les commissions touchant aux questions socio-culturelles (éducation, santé, emploi), environnementales ou aux droits des personnes. Elles sont, en revanche, moins nombreuses dans les commissions relatives aux politiques budgétaire, économique, régionale, agricole ou étrangère. Cette division fonctionnelle ne les empêche pas de jouer un rôle déterminant. En effet, le pouvoir de codécision du Parlement s'exerce souvent dans les domaines où elles sont le plus présentes.

Le parlement de Strasbourg

Parmi les députées européennes, on compte naturellement des femmes ayant exercé diverses responsabilités politiques, législatives et exécutives au niveau national, mais également des femmes qui ont eu une activité dans la société civile, parfois bénévole, au sein d'ONG ou d'associations. Dans ce cadre, leur action a souvent été liée au droit des femmes, à la solidarité internationale, à la culture, aux problèmes sociaux, à l'écologie et à l'Europe, préoccupations que l'on retrouve dans l'exercice de leurs fonctions parlementaires.

La situation de la France