Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

VICTOR SCHOELCHER : UN SENATEUR PHILANTHROPE



 

 

 

 ABOLITION DE L'ESCLAVAGE

 

1804  

Victor Schoelcher naît à Paris, le 22 juillet 1804. Ses parents possèdent une manufacture de porcelaine alsacienne. Après des études dans un grand lycée parisien, il entre dans le journalisme et fréquente les salons de la capitale. Il y fait la connaissance de George Sand, Berlioz et Liszt.  

 

1829

Schoelcher voyage en Amérique et découvre la réalité de l'esclavage, qu'il dénonce dès son retour en Europe. En 1832, il hérite de la manufacture de son père, qu'il vend rapidement pour se consacrer à ses activités philanthropiques.  


1840

Il voyage aux Caraïbes puis en Afrique, et publie des articles et des ouvrages sur les colonies et sur l'esclavage, qui font référence au Parlement lors des débats législatifs.  

1848

Après la révolution de février, Victor Schoelcher, rentré en France, est nommé sous secrétaire d'Etat aux colonies, dans le ministère de la Marine dirigé par François Arago. Le 27 avril, il parvient non sans difficultés à signer le décret d'abolition de l'esclavage, assorti de mesures d'accompagnement. En août il est élu représentant de la Martinique et de la Guadeloupe, optant pour le premier mandat et laissant le second à son suppléant Louisy Mathieu, un ancien esclave. A l'Assemblée, il siège dans les rangs de la Montagne.

 

DE L'EXIL A LA COMMUNE...    -    LE SENATEUR INAMOVIBLE